Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Bahreïn: Cinquante militants chiites condamnés

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 11/10/2013 (dernière modification le 10/10/2013)

Les allégations selon lesquelles les autorités bahreïnites auraient eu recours à des décharges électriques et à d’autres méthodes de torture pour arracher des "aveux" à cinquante militants chiites ne sont que l’un des éléments ayant rendu leur procès et leur condamnation iniques, a déclaré Amnesty International.


ba_1.mp3 Ba.mp3  (193.27 Ko)

Dimanche 29 septembre, un tribunal de Bahreïn a condamné 49 hommes et une femme, souvent en leur absence, à des peines allant jusqu’à 15 années de réclusion pour des motifs liés à leur implication dans la coalition du 14 février, un mouvement de jeunes opposants. Les autorités bahreïnites, dont les membres sont majoritairement sunnites, ont accusé ce groupe chiite de terrorisme.

"Il est consternant de voir ce que l’on fait passer pour de la “justice” actuellement à Bahreïn. Les autorités se contentent de coller l’étiquette “terroriste” aux accusés avant de les soumettre à toutes sortes de violations pour récolter des aveux", a déploré Philip Luther, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord.

Aucune enquête n’a été menée sur ces allégations de torture, qui n’ont pas été prises en compte par le tribunal. Le procès dans l’affaire de la coalition du 14 février est loin d’avoir respecté les normes internationales et tous les accusés ont été condamnés. Ils ont interjeté appel.









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Facebook