Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Bélarus: Annuler l'exécution d'un condamné à mort

Communication de notre partenaire


L'intéressé – sans domicile et originaire d'Ukraine, et dont l'identité est gardée secrète – est un prisonnier qui s'est vu sanctionné le 30 avril 2013 pour le meurtre d'un de ses codétenus à la prison de Mahiliou, dans l'est du Bélarus. Sa condamnation à mort pourrait être exécuté au cours des prochains mois.


bela.mp3 Belarus.mp3  (555.1 Ko)

Il s'agit de la première condamnation à mort au Bélarus depuis le cas très médiatisé d'Ouladzislau Kavaliou et de Dzmitry Kanavalau, condamnés à mort en novembre 2011 et exécutés en mars 2012.

"Les autorités bélarussiennes doivent fournir plus d'informations sur cette affaire, au lieu d'appliquer cette peine cruelle, inhumaine et dégradante en secret, comme elles en ont l'habitude", a déclaré David Diaz-Jogeix.

Le secret qui entoure la peine capitale dans ce pays est depuis longtemps source d'inquiétude pour Amnesty International. Les prisonniers risquent de se voir extorquer des "aveux" sous la torture, tandis que les condamnés à mort n'ont pas accès à des voies de recours adaptées.Amnesty International est depuis longtemps préoccupée par le droit à un procès équitable au Bélarus, qui est le seul pays de la région Europe-Asie centrale à encore recourir à la peine capitale, et où les condamnés à mort ne sont pas informés au préalable de la date de leur exécution.

"Le statut du Bélarus, seul pays de la région appliquant la peine de mort, est révoltant. Les autorités doivent immédiatement commuer cette condamnation et instaurer un moratoire officiel sur les exécutions en vue d'abolir ce châtiment", a déclaré David Diaz-Jogeix, directeur adjoint du programme Europe et Asie centrale d'Amnesty International.

21/05/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :