Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Berlinale 2018: Les prix les plus prestigieux vont aux femmes


Deux réalisatrices ont été couronnées lors de la 68e édition du festival: Adina Pintillie gagne l’Ours d’or pour le meilleur film et Malgorzata Szumowska obtient l’Ours d'argent pour le Grand prix du jury. Le palmarès récompense aussi "Las Herederas" qui remporte deux Ours et le Français Anthony Bajon, qui reçoit le Prix de la meilleure interprétation masculine.


Adina Pintilie. Photo (c) Harald Krichel
Adina Pintilie. Photo (c) Harald Krichel
berlinale_2018_1.mp3 Berlinale 2018.mp3  (1.1 Mo)

Cette année, le jury de la Berlinale a couronné les réalisatrices qui ont remporté les deux prix les plus prestigieux du festival. Un résultat bien loin des pronostics vu que sur 19 longs-métrages qui concourraient pour l’Ours d’or, seulement quatre étaient des œuvres de femmes. Le film de la Roumaine Adina Pintillie a gagné l’Ours d’or du meilleur film pour "Touch me not", une œuvre à moitié entre le documentaire et la fiction, qui traite du rapport au corps et à la sexualité. Le ton est celui d’un essai intime assez bizarre. Totalement différente, l’œuvre de la Polonaise Malgorzata Szumowska, "Twarz", a gagné l’Ours d’argent du Grand prix du jury. Déjà dans les palmarès, la réalisatrice raconte l’histoire d’un ouvrier polonais blessé sur le chantier: un film qui explore la société polonaise.


Prix d'interprétation masculine à la France, deux prix à Las Herederas

Avec son histoire qui raconte le quotidien d'un couple de lesbiennes au Paraguay, "Las Herederas", long-métrage du Paraguayen Marcelo Martinessi, remporte le prix Alfred Bauer pour le film et prix d'interprétation pour l’actrice Ana Brun, qui a reçu l’Ours d’argent. Par contre, l'Ours d'argent du meilleur acteur est attribué au Français Anthony Bajon, protagoniste de "La prière" de Cédric Kahn, incarnant un toxicomane qui cherche la guérison au sein d’une communauté catholique. L’Ours d’argent du meilleur réalisateur va à Wes Anderson pour "L’Ile aux chiens", film d’animation présenté en ouverture du festival.
Pour l'édition 2018, le jury était présidé par Tom Tykwer (réalisateur, producteur et scénariste allemand) et composé de Cécile de France, Chema Prado, Adele Romanski, Ryūichi Sakamoto et Stephanie Zacharek.


Je suis journaliste au quotidien national italien QN-La Nazione, et auteur du blog "PostScripts". En savoir plus sur cet auteur
08/03/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Alphonse Mucha - 20/10/2018

Expo Henry Moore - 17/10/2018

Le podha - 15/09/2018

1 2 3 4 5 » ... 83







Retrouvez le Podcast Journal :