Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Bio : 5 aliments à mettre dans son panier !


Par Rédigé le 01/10/2019 (dernière modification le 13/09/2019)

Les produits bio favorisent une agriculture durable tout en aidant les consommateurs à prendre soin de leur santé. Privilégier le bio peut coûter cher, alors il faut choisir les produits à consommer en priorité. Voici une liste pour vous aider.


1- Le lait

Le lait contient en moyenne 5 fois plus de pesticides que les végétaux (C) Ilona
Le lait contient en moyenne 5 fois plus de pesticides que les végétaux (C) Ilona
Les animaux producteurs de lait tels que les vaches, les chèvres, et les brebis non bio sont nourris avec du fourrage et des céréales non bio, ce qui contient la plupart du temps des résidus de pesticides. Et plus encore, certains de ces animaux sont régulièrement traités par antibiotiques afin de les prévenir au maximum des maladies, des résidus se retrouvent dans le lait, et par extension, dans les produits laitiers.

Il faut savoir que les produits laitiers contiennent en moyenne 5,5 fois plus de résidus de pesticides que les végétaux. Et ce, en plus des résidus d'hormones qui se retrouvent inéluctablement dans le lait et les produits laitiers.
 

2 – Les fruits : pommes, fraises, pêches, raisin

73 % des pêches dépassent les limites de pesticides autorisées par les normes européennes (C) Ilona
73 % des pêches dépassent les limites de pesticides autorisées par les normes européennes (C) Ilona
A noter : les pommes non bio subissent jusqu'à 36 traitements chimiques en moyenne ! Or, il n'est pas bon d'éplucher la peau des fruits qui concentre de nombreux bienfaits car elle aide à prévenir les risques de cancer et de maladies cardio-vasculaires.

Les fraises sont aussi infestées de pesticides : 70% des barquettes non bio contiennent des pesticides perturbateurs endocriniens, ce sont des molécules qui perturbent le fonctionnement de l’organisme et peuvent provoquer le cancer.

Les pêches, quant à elles contiennent très souvent du captane et de l’iprodione, deux polluants qui ont été associés au cancer. 73% des pêches dépassent les limites de pesticides autorisées par les normes européennes.

Le raisin est un fruit très sensible aux attaques des insectes et champignons, et il contient donc énormément de pesticides et fongicides. Or, c’est un fruit qui ne s’épluche pas, il est donc particulièrement important de le choisir bio. A noter : ces substances chimiques peuvent aussi se retrouver dans le vin.

3 – Les légumes : salade, pommes de terre, poivron, concombres, épinards

Faire pousser des fruits et des légumes au naturel, c'est forcément meilleur pour l'équilibre naturel. (C) Engin Akyurt
Faire pousser des fruits et des légumes au naturel, c'est forcément meilleur pour l'équilibre naturel. (C) Engin Akyurt
La salade contient un taux affolant de pesticides. Les deux-tiers des salades contiennent des perturbateurs endocriniens. 16% d’entre elles contiennent même des substances chimiques interdites en France.

Les pommes de terre contiennent encore des pesticides à 81% même lavées et épluchées. Les pommes de terre sont fortement traitées afin de les empêcher de germer après récolte.

Le poivron a été classé parmi les légumes les plus exposés aux pesticides durant sa croissance : les résidus chimiques s’accumulent souvent dans les plis du poivron. Or c’est un légume qui est généralement consommé avec la peau.

Les concombres et les épinards affichent également un taux particulièrement élevé de pesticides.

D'autre part, les légumes secs sont aussi bons à consommer, tels que les pois, haricots et lentilles qui sont près de 40% à être contaminés par les pesticides.

4. Le bœuf et le poulet

Même problème pour le poulet que pour le bœuf issus de l’élevage conventionnel qui reçoivent des antibiotiques et des hormones. (C) Robert Owen-Wahl
Même problème pour le poulet que pour le bœuf issus de l’élevage conventionnel qui reçoivent des antibiotiques et des hormones. (C) Robert Owen-Wahl
De la même façon que pour le lait, on retrouve dans la viande en général et le boeuf en particulier des résidus de pesticides (14 fois plus que dans les végétaux en raison du phénomène de biodiversité) et d’antibiotiques. En effet, pour que les vaches résistent aux maladies et grandissent vite, les élevages standard leur administrent des doses d’antibiotiques et d’hormones, nocives pour notre santé (encore une fois des perturbateurs endocriniens).

La viande de bœuf bio, bien que beaucoup plus chère, est bien meilleure pour la santé car les animaux sont nourris avec plus d’attention et de soin. Même problème pour le poulet que pour le bœuf : les poulets issus de l’élevage conventionnel reçoivent des antibiotiques et des hormones, qui se retrouvent ensuite dans sa chair. Cela a aussi pour impact d’augmenter notre résistance aux antibiotiques.

5 - Les oeufs

Il est préférable de choisir des oeufs de poules élevées en plein air ou bio. (C) Ilona
Il est préférable de choisir des oeufs de poules élevées en plein air ou bio. (C) Ilona
Les oeufs bio ne contiennent pas d’antibiotiques et de pesticides donnés aux poules d’élevage en batterie. Cependant, ils proviennent d’élevage en plein air et présentent moins de risque de contamination par la salmonelle, une bactérie présente dans les déjections animales pouvant provoquer une intoxication alimentaire.
voix_001__online_audio_converter_com_.mp3 Les pesticides et les OGM étant bannis de l’agriculture biologique  (4.61 Mo)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook