Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Brazzaville: Quand la police se débarrasse de la victime!


Élie Smith, Directeur de la chaîne de télévision MNTV, a été expulsé de Brazzaville, fin septembre. C'est la deuxième expulsion d'un journaliste du sol congolais, quelques jours après celle de Sadio Kante Morel, correspondante de Reuters.


Élie Smith raconte son expulsion
Élie Smith raconte son expulsion
brazzaville.mp3 Brazzaville.mp3  (160.41 Ko)

Le journaliste Élie Smith a été expulsé par la police congolaise parce qu’il aurait tenu des propos subversifs et séditieux. Toutefois, aucune information n’est donnée sur les circonstances dans lesquelles le journaliste aurait tenu les supposés propos. Cependant, cette expulsion est opérée dans un contexte où le journaliste a été victime d'une violente agression, doublée du viol collectif de sa sœur, deux semaines avant son expulsion du territoire congolais. Une enquête avait alors été ouverte par la police, et Élie Smith exigeait que les autorités mettent la main sur le principal commanditaire de son agression. En effet, selon la victime, ses agresseurs étaient en contact téléphonique avec quelqu'un lorsque les faits se produisaient. Chose curieuse, au lendemain de son agression, le journaliste confie que certains responsables de la police nationale congolaise étaient déjà au courant de la situation.

Pour rappel, de nationalité camerounaise, Élie Smith dirigeait une chaîne de télévision proche du pouvoir. Celle-ci appartient à Maurice Nguesso, frère aîné du président de la République. Mais cette proximité avec le pouvoir n’a pas empêché ce journaliste de rester impartial dans le traitement de l'information. Aussi, est-il soupçonné par plusieurs représentants de l’autorité publique de servir les intérêts des puissances étrangères, qui, selon eux, œuvrent contre le Congo. D’ailleurs, le journaliste confie avoir reçu plusieurs fois des menaces téléphoniques portant sur ce sujet.

Élie Smith aurait-il fait les frais de son impartialité? Visiblement, il ne fait pas bon d'être journaliste en République du Congo, lorsqu'on applique rigoureusement l'un des principes clés de ce métier: l'impartialité.


17/10/2014









Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :