Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Brésil: Les victimes de la police militaire

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 13/08/2015 (dernière modification le 12/08/2015)

La police militaire de Rio de Janeiro, dont la stratégie semble être de "tirer d'abord, et poser des questions ensuite", contribue à la forte augmentation du taux d'homicides mais fait rarement l'objet d'enquêtes et de poursuites judiciaires, écrit Amnesty International à l'occasion de la publication de statistiques et d'analyses exclusives, tout juste un an avant l'ouverture des Jeux olympiques de Rio en 2016.


bresil_victimes_police_militaire.mp3 Bresil victimes police militaire  (243.06 Ko)

Intitulé "You killed my son: Killings by military police in Rio de Janeiro", le nouveau rapport de l'organisation révèle qu'au moins 16% des homicides enregistrés dans la ville ces cinq dernières années sont imputables à des policiers en service - soit 1519 au total.

Dans la seule favela d'Acari, dans le nord de la ville, Amnesty International a recueilli des éléments qui tendent fortement à prouver que, dans au moins neuf cas sur 10, les homicides commis par la police militaire en 2014 étaient des exécutions extrajudiciaires.

"Rio de Janeiro est une ville au double visage: d'un côté, le faste et le glamour destinés à impressionner le monde, et de l'autre des interventions policières répressives qui déciment considérablement une génération de jeunes hommes noirs et pauvres",
a déclaré Atila Roque, directeur d'Amnesty International Brésil.










Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook