Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Ça D'Jazz pas mal à Dijon


La 27e édition de D’Jazz dans la ville a rassemblé aficionados et curieux d’un courant musical aussi diversifié que son public. Vendredi 20 mai 2016, de 21h à minuit, neuf formations musicales ont fait danser les Dijonnais dans quatre lieux emblématiques de la ville.


La formation de Nicolas Fourgeux a fait danser les Dijonnais. Photo (c) Sarah Belnez.
La formation de Nicolas Fourgeux a fait danser les Dijonnais. Photo (c) Sarah Belnez.
jazz_dijon.mp3 Jazz Dijon.mp3  (734.63 Ko)

La soirée pluvieuse de l’année précédente n’est plus qu’un mauvais souvenir. La 27e édition de D’Jazz dans la ville à Dijon a accompagné la douceur de cette fin de journée printanière. Le chevet de l'église Notre-Dame a vu la chaleur monter à la force d’un seul homme aux pieds percussionnés et armé d’une guitare.

Le bluesman Guy Roel et sa voix rocailleuse ont accompagné les derniers rayons du soleil avant de laisser ceux du groupe blues créole Dèlgres prendre le relais.

Pas loin de là, à la cour de Flore, se jouait le Kolm Trio, aussi calme que fougueux. Cette première partie assurée par des étudiants du Pôle d’Enseignement Supérieur de Musique en Bourgogne (PESM) fut suivie par la fougue du quartet de Maxime Bender, "Path of Decision".

De visite dans le cadre du Printemps de l'Europe en partenariat avec la Maison de Rhénanie-Palatinat, le saxophoniste luxembourgeois a laissé place à son collègue Andreas Steffens et son quintet franco-allemand. Leur énergie contagieuse a inspiré le public présent place François Rude. Ça D’Jazzait et ça swingait sous les reprises du quartet Jazz Four Feat! Difficile de ne pas bouger son corps sous les hommages vibrants aux grandes figures du jazz donnés par Nicolas Fourgeux Swinging Hepcats.

Enfin, la Place Darcy était légèrement plus sage mais a chaleureusement accueilli les étudiants du département jazz du Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Dijon. La formation dijonnaise Groovin’People a clôt cette soirée dans une fusion jazzfunk afro-américain.

Prochain rendez-vous à D’Jazz au jardin qui se tiendra du 11 au 15 juillet 2016 au jardin Darcy (Dijon), puis à D’Jazz à la plage les vendredis 5, 12 et 19 août 2016 à la plage du lac Kir.





28/05/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :