Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Ca s'est passé ces derniers jours en Algérie


Cette semaine en Algérie, des médicaments pour le traitement du cancer vont être produits par Saïdal avec le Koweït, l'agriculture sera un moyen de renforcement entre l'Algérie et le Maroc et la société Condor envisage de créer des détecteurs de fuites de gaz.


Saïdal s'associe au Kowëit pour produire des médicaments 'anticancéreux'

podcast_23112011.mp3 Podcast 23112011.mp3  (271.03 Ko)

Le groupe Saïdal envisage de produire des médicaments "anticancéreux" en collaboration avec le Koweït. Boumediène Dekaoui, le PDG du groupe Saïdal, aurait annoncé qu' "une vingtaine de médicaments utilisés dans le traitement du cancer" seraient produits.

Saïdal souhaiterait s'associer avec des producteurs venus du Koweït afin de créer ensemble une usine de production de médicaments pour le traitement du cancer.
"Sur quelque 150 produits utilisés contre le cancer, nous envisageons de produire une vingtaine de spécialités médicamenteuses permettant de traiter les tumeurs", a déclaré l'un des responsables de Saïdal. Le PDG du producteur de la pharmacie a signalé quant à lui que "la Pharmacie centrale des hôpitaux (PHC) achète, chaque année, pour une valeur de 8 à 10 milliards de dinars de produits anticancéreux importés".


En ce moment, ce type de médicaments est victime de pénurie et le PDG du groupe se dit incapable d'expliquer ce phénomène. L'association du groupe Saïdal avec le Koweït va-t-elle changer les choses? Et surtout venir en aide aux malades?

Source: Le Quotidien d'Oran

Une agriculture qui se renforce

Le 22 novembre dernier, au Palais des expositions des Pins-Maritimes lors du forum agricole algéro-marocain, trois conventions entre des opérateurs algériens et marocains ont été signées.

"Pour les deux ministres algérien et marocain de l’Agriculture Rachid Benaïssa ministre algérien de l’Agriculture et du Développement rural et Aziz Akhanouch le ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime, il y a une volonté politique solide, de part et d’autre, de relever le défi de la sécurité alimentaire, et la signature de trois conventions entre les opérateurs des deux pays n’est que le début d’un processus qui ira en s’élargissant."

Ces trois conventions traitent notamment du Conseil interprofessionnel algérien des filières agricoles et la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural, de la participation au Salon international de l’agriculture des deux pays (SIA) et entre les deux fédérations de l’apiculture algérienne et marocaine.

Rachid Benaïssa a confié au Soir d'Algérie: "nous avons beaucoup d’objectifs communs à atteindre dans le secteur de l’agriculture comme il existe une volonté politique solide chez les deux pays de relever le défi de la sécurité alimentaire. C’est ainsi le début d’un processus qui ira en s’élargissant, un processus qu’on veut voir évoluer et se construire étape par étape et d’une manière solide et durable." Quant au ministre marocain de l'Agriculture et de la Pêche maritime, lui a insisté sur le fait que: "d’habitude nous avons de grandes difficultés à regrouper autant d’opérateurs privés marocains pour la participation aux salons internationaux, mais cette fois-ci et puisque il s’agit de l’Algérie, tout le monde a répondu favorablement à l’invitation."

A les écouter, il s'agit d'une véritable alliance entre ces deux pays. Vous y croyez vous?

Source: Le soir d’Algérie

Condor se lance dans la production de détecteurs de fuites de gaz

Connue pour l'électroménager et l'électronique, la société Condor a prévu de se lancer dans un avenir proche, dans la production de détecteurs de fuites de gaz. Ceux-ci seraient conçus par un ingénieur algérien.

Le PDG de Condor Abdelmalek Benhamadi déclare dans Elwatan que: "dans une première étape, nous allons produire les premières cartes électroniques Condor, qui seront testées dans nos laboratoires. Avant d’engager la procédure d’homologation du produit à mettre par la suite sur le marché et on doit obligatoirement le présenter à Sonelgaz, l’opérateur public chargé de la distribution et commercialisation du gaz naturel".

Le patron de la société, filiale du groupe Benhamadi, a continué en mettant en avant les familles et l'"aide" que Condor pouvait apporter. "En sa qualité de société citoyenne, Condor ne pouvait rester insensible vis-à-vis du phénomène des intoxications au gaz, endeuillant annuellement bon nombre de familles algériennes. Pour atténuer un tant soi peu l’hécatombe, on compte dans une seconde phase, étendre l’opération aux branchements des immeubles collectifs, installations et fours industriels".

Il y a des bonnes intentions...

Source: Elwatan

23/11/2011




1.Posté par Algérien le 26/11/2011 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On espère sincèrement que les liens entre l'Algérie et le Maroc vont durer.

2.Posté par Cherif le 26/11/2011 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1- La système de prise en charge médicale dans ce pays, ne sera juste et efficace que lorsqu'il s...  

3.Posté par zaza le 26/11/2011 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut rester optimiste ! Les choses finiront bien par changer un jour !

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :