Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Carol: une histoire d'amour comme au cinéma


Dans les salles depuis le 13 janvier 2016, "Carol" de Todd Haynes révolutionne le traitement du film d’amour homosexuel. L’histoire relate une liaison passionnée entre deux femmes dans le New York des années 1950. Recevant plus de 30 nominations, cette adaptation du roman de Patricia Highsmith se présente comme un des plus audacieux drame du grand écran américain.


Rooney Mara, Todd Haynes et Cate Blanchett lors de la présentation du film au festival de Cannes 2015. Photo (c) Georges Biard
Rooney Mara, Todd Haynes et Cate Blanchett lors de la présentation du film au festival de Cannes 2015. Photo (c) Georges Biard
carol.mp3 Carol.mp3  (764.94 Ko)

Plongés dans leur quotidienneté, les personnages de Therese (Rooney Mara) et Carol (Cate Blanchett) se rencontrent la veille de Noël dans un grand magasin new-yorkais. Endossant respectivement les rôles d’une jeune vendeuse et d’une cliente à la recherche d’un cadeau pour sa fille, ces deux femmes ressentent immédiatement un trouble l’une pour l’autre. Dans une époque aux mœurs conservatrices, Carol, riche femme mariée et mère de famille, hésite entre ses obligations et sa passion pour Therese.
L’œuvre surprend en dévoilant des protagonistes inhabituels: deux femmes à l’affiche d’un drame américain. Todd Haynes invite alors le spectateur à pénétrer en douceur dans l’intimité de ce couple érotique et anticonformiste.
Toutefois le plus surprenant se manifeste ailleurs. En effet, l’écriture scénaristique de ce film, entreprise par Phyllis Nagy, présente un renouveau dans le traitement du drame homosexuel. Contrairement à de nombreuses productions du genre, "Carol" ne disserte aucunement sur la culpabilité liée à l’orientation sexuelle. Ainsi, ce sensuel et subversif film dramatique apparaît comme une production innovante et attendue de ce début d’année.



21/01/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Swoon en Chine - 30/12/2017

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

1 2 3 4 5 » ... 79






Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: rossignol, rotengle, roussette... Rossignol...

Tuto cuisine pour les fêtes: la dinde merci

"Le plus génial dans cette recette, c'est qu'on n'a pas besoin de manger des p*tains de morceaux de cadavre et toute cette merde!" À base...



Le Podcast Journal sur :