Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Chanson à la Une - La marseillaise, par Roberto Alagna


"La marseillaise" - Hymne reprise aussi par Roberto Alagna, accompagné par le Cœur de l'Armée Française et la Musique de la Garde Républicaine lors du 14 juillet 2005 sur les champs Élysées à Paris (France). Aux "Victoires de la musique" ce ténor au timbre si clair et dont la particularité reconnue est sa parfaite diction, a reçu le prix de "l'artiste lyrique de l'année" en 1997 et en 2004. Il apporte indéniablement avec son talent et sa passion, le chant lyrique jusqu'aux oreilles des plus novices, comme par cet album "Roberto Alagna chante Luis Mariano" rendant un vibrant hommage au prince de l’opérette. Actuellement à guichet fermé à l'Opéra Bastille Paris jusqu'au 25/10 puis Robert Alagna sera aussi en représentation du 24 au 26 novembre à l'Opéra Royal au château de Versailles (France) et le 4/12/2011 au Forest National de Bruxelles (Belgique).

Voici la série quotidienne musicale du Podcast Journal: Chanson à la Une*, avec chaque fois une anecdote, les paroles d'une chanson et la vidéo de l'interprétation.


La marseillaise (1792). Paroles et musique: Claude Joseph Rouget de Lisle. Arrangements Hector Berlioz (1830). Interprète: Robert Alagna. (2005)

Allons enfants de la patrie
Le jour de gloire est arrivé
Contre nous de la tyrannie
L’étendard sanglant est levé
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons

Que veut cette horde d’esclaves
De traîtres, de rois conjurés
Pour qui ces ignobles entraves,
Ces fers dès longtemps préparés
Français pour nous, ah ! quel outrage
Quels transports il doit exciter
C’est nous qu’on ose méditer
De rendre à l’antique esclavage

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons

Quoi ces cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers
Quoi ! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fiers guerriers
Grand Dieu ! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons

Tremblez, tyrans et vous, perfides
L’opprobre de tous les partis
Tremblez ! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix
Tout est soldat pour vous combattre
S’ils tombent, nos jeunes héros
La France en produit de nouveaux
Contre vous tout prêts à se battre

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons

Français, en guerriers magnanimes,
Portez ou retenez vos coups
Épargnez ces tristes victimes
A regret s’armant contre nous
Mais les despotes sanguinaires
Mais les complices de Bouillé
Tous ces tigres qui, sans pitié
Déchirent le sein de leur mère

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons

Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie
Combats avec tes défenseurs
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n’y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus (bis)
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons


Les paroles des chansons sont la propriété de leurs auteurs. Leur commercialisation est interdite.

* La chanson à la Une peut-être aussi votre chanson préférée: faites-nous part de votre souvenir musical en postant des commentaires, et votre titre pourrait aussi être à la Une!
roberto_alagna.mp3 Roberto_Alagna.mp3  (1.12 Mo)



20/10/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :