Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Châtiments collectifs en Israël suite au meurtre des adolescents

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 10/07/2014 (dernière modification le 09/07/2014)

Justice doit être faite après le meurtre de trois adolescents israéliens, ce que n'accomplissent ni les actions des autorités israéliennes ces derniers jours, ni leurs pratiques s'apparentant à des punitions collectives contre les Palestiniens en Cisjordanie, qui constituent des atteintes flagrantes au droit international humanitaire et en matière de droits humains, a déclaré Amnesty International.


isr_3.mp3 Israel.mp3  (258.78 Ko)

Lundi 30 juin, les corps de trois adolescents israéliens enlevés le 12 juin ont été retrouvés au nord de la ville d'Hébron, en Cisjordanie occupée. Les autorités israéliennes ont juré de se venger du groupe armé palestinien Hamas, à qui elles attribuent l'enlèvement.

"Rien ne peut justifier ces enlèvements ni ces meurtres, que nous condamnons une nouvelle fois. Les responsables présumés doivent être traduits en justice. Mais justice ne sera pas rendue si Israël cherche à se venger en imposant des châtiments collectifs ou en commettant d'autres atteintes aux droits des Palestiniens. Il faut plutôt que les autorités israéliennes mènent une enquête exhaustive, approfondie et impartiale, puis poursuivent les responsables présumés dans le cadre de procédures équitables, a déclaré Philip Luther, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

Après la découverte des corps d'Eyal Yifrah, 19 ans, de Gilad Shaar, 16 ans, et de Naftali Fraenkel, 16 ans, lundi 30 juin par les forces de sécurité israéliennes, le cabinet de sécurité israélien s'est réuni et a promis de se venger du Hamas.

Les appartements des familles des deux hommes que les autorités israéliennes ont désignés comme suspects dans l'enlèvement des adolescents - Marwan al Qawasmeh et Amer Abu Aisheh, tous deux résidents d'Hébron - ont été démolis par l'armée israélienne dans la nuit du 30 juin au 1er juillet, ce qui a occasionné des dégâts considérables dans les immeubles familiaux où ils étaient situés. On ignore où se trouvent ces deux hommes.

Les autorités israéliennes n'ont présenté aucun élément de preuve étayant leurs affirmations selon lesquelles le Hamas ou les deux suspects étaient responsables de l'enlèvement et du meurtre des adolescents.

À la suite de la réunion du cabinet de sécurité, Israël a lancé au moins 34 frappes aériennes à travers Gaza le matin du 1er juillet. Des Palestiniens auraient été blessés.

Des groupes radicaux de Gaza ont eux aussi envoyé au moins 18 roquettes dans le sud d'Israël ; il ne semble pour l'instant pas y avoir de blessés.










Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Facebook