Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Chili: Quarante ans après le coup d’État mené par Augusto Pinochet, en finir avec l’impunité

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 17/09/2013 (dernière modification le 16/09/2013)

Des dizaines de milliers de personnes ayant été torturées et des proches de ceux qui ont "disparu" sous le régime brutal du général Augusto Pinochet continuent à attendre d’obtenir vérité, justice et réparation, a déclaré Amnesty International mardi 10 septembre, un jour avant le 40e anniversaire de la date où le général s’est arrogé le pouvoir au Chili.


chili_1.mp3 Chili.mp3  (254.29 Ko)

Dans une pétition signée par des milliers de militants, l’organisation appelle les autorités chiliennes à éliminer tous les obstacles protégeant les auteurs présumés de violations des droits humains dans le pays.

"Il est inacceptable que 40 ans après ce coup d’État au Chili il subsiste des obstacles à la quête des victimes pour obtenir justice, vérité et réparation", a déclaré Guadalupe Marengo, directrice adjointe du programme Amériques d’Amnesty International. "Une loi d’amnistie continue à mettre les responsables présumés d’atteintes aux droits humains à l’abri des poursuites, tandis que les procédures judiciaires enregistrent toujours d’importants retards et que les condamnations prononcées ne reflètent pas la gravité des crimes commis."

Des dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées, torturées, tuées ou victimes d’une disparition forcée. Le nombre total de personnes reconnues officiellement comme ayant été tuées ou victimes d’une disparition entre 1973 et 1990 au Chili dépasse les 3000. Le nombre officiel de victimes d’une détention illégale ou de la torture pendant la même période est d’environ 40.000.

Le décret-loi d’amnistie, adopté en 1978, exonère de leur responsabilité pénale l’ensemble des personnes accusées d’avoir commis des violations des droits humains entre le 11 septembre 1973 et le 10 mars 1978.

Certaines décisions de justice ont contourné l’application de ce texte, mais son maintien en vigueur est néanmoins incompatible avec les obligations du Chili en matière de droits humains aux termes du droit international.









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook