Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Chine: Craintes de répression avant la date anniversaire de Tiananmen

Communication de notre partenaire


Les autorités chinoises doivent cesser de persécuter les personnes qui veulent attirer l’attention sur les victimes de la répression qui a eu lieu sur la place Tiananmen en 1989, a déclaré Amnesty International après la condamnation d’un homme lundi 24 mars à une peine d’emprisonnement de 18 mois.


chi_3.mp3 Chine.mp3  (197.96 Ko)

Un tribunal de Changshu, dans l’est de la Chine, a reconnu Gu Yimin coupable d’incitation à la subversion de l’État pour avoir cherché à poster sur Internet des images de la répression et demandé à pouvoir organiser une manifestation pour le 24e anniversaire l’année dernière.

"Gu Yimin doit être remis en liberté immédiatement et sans condition. Près de 25 ans après la répression de Tiananmen, les autorités continuent de ne reculer devant rien pour cacher la vérité sur cet événement", a déclaré Anu Kultalahti, responsable des recherches sur la Chine à Amnesty International.

Des centaines, si ce ne sont des milliers, de manifestants ont été tués ou blessés lors de la répression par l’armée de la manifestation organisée par des étudiants sur la place Tiananmen et les environs en 1989.

"Tout semble indiquer, alors qu’approche le 25e anniversaire, que la chasse annuelle des militants cherchant à commémorer les événements tragiques de 1989 a été lancée. Au lieu de s’engager systématiquement dans cette politique de répression, les autorités chinoises devraient reconnaître ce qui s’est réellement passé et rendre justice aux victimes", a déclaré Anu Kultalahti.

Les événements de 1989 restent un tabou pour les autorités chinoises. Les tentatives visant à commémorer, débattre et réclamer justice pour ce qui s’est passé sont jugulées par la force, sans qu’aucun débat public ne soit autorisé.



01/04/2014




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 15





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :