Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Houssam Kajja

Courrier des lecteurs - Hassan II: L’admiration de tout un peuple

Vos articles dans votre Podcast Journal


Hassan II: entre amour et respect, le défunt roi Hassan II est admiré par son peuple. Nous pouvons aussi dire que feu Hassan II fait partie du panthéon des souverains pères de l'Afrique.


Courrier des lecteurs - Hassan II: L’admiration de tout un peuple
Le défunt roi Hassan II est, et, a toujours été une légende aux yeux des Marocains durant ses 38 ans de règne. Si le peuple royal éprouve une telle passion pour son ancien souverain, c'est parce qu'il savait que le pays était tenu avec une certaine poigne de fer.

La société marocaine se vantait de l'intelligence redoutable du monarque. Cette intelligence a été prouvée lorsque Hassan II était parti en France - alors qu'il n'était âgé que de seulement 19 ans - pour prôner l'indépendance de son pays et son peuple.
Hassan II respectait énormément son père Mohamed V, le symbole de l'autonomie, de la liberté et de la souveraineté du Maroc. Cela pouvait nous faire comprendre, a l'époque, que l'on se devait de respecter son "créateur", celui qui nous protège et qui prend soin de nous, en clair le fait de respecter son père était une évidence donc on devait faire de même pour son roi.
La marche verte, que tout Marocain qui se respecte connaît, était une preuve au monde entier du "génie royal". cette offensive montre aussi le côté très stratège du souverain.

Comme vous le savez, le défunt roi Hassan II a miraculeusement survécu à une dizaine de coups d'État et attentat. À ce moment-là le pays y voyait comme un signe d'en "haut", un signe de dieux, "le pays doit rester un royaume et doit garder son Roi".

Un vieux monsieur, dans un lointain village de Casablanca, m'a dit: "Allah protège et a toujours protégé nos rois, la preuve, lorsque 10 coups d'État armés ont eu lieu contre le commandeur, pas un seul n'a triomphé", bien au contraire, ces épreuves ont permis à feu Sa Majesté Hassan II d'en sortir beaucoup plus fort.
Cet enchantement dont le peuple ressent, est entièrement dû à l'image que Feu Hassan II donnait, une image paternelle et surtout très charismatique. Mais l'image qui revient le plus, est celle du patriarche des enfants du pays du soleil couchant "Al Maghreb".

Personnellement, j'éprouve un énorme respect pour Hassan II, car malgré le fait que je ne l'ai pas connu, il m'a appris beaucoup de choses grâce aux traces et aux archives qu'il a lui-même laissés. J'ai appris de sa manière de s'exprimer et surtout de son art inouï de la parole.

Lors de sa mort, le gratin mondial s'est bousculé, la présence des grands de ce monde avec qui il a collaboré, sans cortège et sans privilège pour rendre un dernier hommage au défunt, a permis de souligner sa grandeur ainsi que son ravissement. Pour conclure, on peut se permettre de dire que feu Hassan II a connue une fin digne d'un "ré-unificateur" comme il se plaisait à dire.






05/02/2013







Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :