Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Houssam Kajja

Courrier des lecteurs - Marocains et Juifs du Maroc, une amitié de longue date

Vos articles dans votre Podcast Journal


Le royaume du Maroc entretient une grande amitié avec les enfants d'Isaac.


Illustration proposée par l'auteur
Illustration proposée par l'auteur
Le Maroc a, depuis toujours, d'excellent rapport avec les Juifs. Cette amitié a commencé il y a de ça très longtemps, car les Juifs en général ont été persécutés tout au long de l'histoire de l'Humanité. Le royaume du Maroc était l'un des seuls pays qui ont ouvert aux Juifs leurs portes, la plus grande ouverture fut celle de sa Majesté feu Mohamed V, qui a exprimé un refus catégorique de livrer les Juifs aux Allemands, mais aussi a accueilli tous les enfants d'Isaac qui fuyaient le nazisme et sa politique meurtrière.

La communauté judeo-marocaine se trouve dans la province d'Ouezzane, à Safi et à Taroudant, mais la majorité de cette communauté est située dans les provinces berbères de l'Atlas. Pas mal de tribus berbères ont été judaïsés, mais à la venue de l'Islam ils ont été contraints de se reconvertir à celle-ci, qui est la religion principale du royaume.
Les judeo-berberes, qui pratiquaient le judaïsme, ressemblaient incroyablement aux Berbères musulmans, cela s'explique par l'intégration, mais surtout la communion unique et fraternelle entre les deux religions du pays.
Dans les régions berbères et aussi dans le Maroc en général, la majorité des synagogues et cimetières juifs sont encore présents dans le royaume et surtout entièrement respectées et estimé par la population marocaine locale.

Divers noms sont donnés aux Juifs marocains; il y a la désignation des Dhimmi, qui veut dire allier ou protégé par les musulmans, il y a aussi le nom de Megorachim, ce sont les exilés d'Espagne qui ont été accueillies au Maghreb et au Maroc bien sûr.
Mais, une grande partie des Juifs marocains ont quitté le royaume pour retrouver leur terre promise et "attaquer la Palestine" comme le prétendent de nombreux Marocains de souche, soutenant le peuple palestinien.

Les raisons pour laquelle les Juifs du Maroc ont quitté l'un des seuls pays à les avoir accueillies sont diverses: la première raison est que la Seconde Guerre mondiale et la guerre d'indépendance on complètement chamboulée l'avenir des Juifs marocains au Maroc; la seconde raison est que leur "exil" était provisoire, car comme vous le savez, à cette époque les communautés hébraïques étaient à la recherche d'une terre et ils l'ont trouvé, elle s'appelle Israël. La majorité de ces Hébreux qui ont quitté le royaume, n'ont jamais oublié la langue darija et berbère avec lesquelles ils ont grandi.

Il y a de nombreuses célébrités françaises issus de la communauté juive marocaine comme l'humoriste Gad Elmaleh, le chanteur Alain Souchon, le présentateur et humoriste Jacques Esseberg surnommé Arthur. En France et dans une certaine majorité de pays - qu'il soit laïque ou pas -, pense que la cohabitation et l'amitié entre Hébreux et Musulmans est totalement impossible, mais au Maroc c'est le contraire et je pense qu'ils ne savent pas que cette harmonie est sine qua none.
Néanmoins, le Maroc est le pays par excellence à honorer mais aussi à avoir une certaine tolérance envers le peuple judaïque, même malgré le fait qu'ils désapprouvent le massacre en Palestine.

12/02/2013







Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :