Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Crash d’un avion russe dans le désert du Sinaï


Par Rédigé le 05/11/2015 (dernière modification le 05/11/2015)

L’avion, qui s’est démantelé en plein ciel a fait 224 morts: 217 passagers, dont 17 enfants et 7 membres d'équipage. L’hypothèse d’un attentat n’est pas encore écartée.


Qu’est-il arrivé àl’Airbus 321-200 de la compagnie aérienne russe Metrojet?

Illustration. Photo originale (c) Sergey Korovkin
Illustration. Photo originale (c) Sergey Korovkin
crash_avion_russe_sinai.mp3 Crash avion russe Sinai.mp3  (94.91 Ko)

L’avion, qui s’est écrasé à l’aube samedi 31 octobre 2015 le matin au départ de Sharm el Sheikh et à destination de Saint Petersbourg, était, selon un dirigeant de la compagnie Métrojet, "en excellent état technique" et seule "une action extérieure" pourrait expliquer le crash. Mais rien n’est encore certain sur les causes de l’accident.

L’enquête a débuté dimanche dernier avec la découverte des boites noires qui seront analysées par les experts avec la contribution de la France et de l’Allemagne. Seule certitude selon les experts aéronautiques russe: l’Airbus s’est disloqué en plein ciel et s’est brisé en deux. La queue de l’avion a pris feu et le reste de l’appareil s’est écrasé contre un rocher du Sinaï égyptien.

En Russie, des perquisitions ont été menés dans les locaux de la compagnie Metrojet. D’après des responsables de l’aviation égyptienne, le pilote du vol 9278 avait signalé un problème technique peu après son décollage.


Mais si les autorités privilégient la piste d’un incident technique, ils n’écartent pas encore l’hypothèse d’un éventuel acte terroriste. L’EI (l’État islamique) a affirmé sur twitter "avoir fait" tomber l’A321 en représailles aux bombardements russes en Syrie. Plusieurs experts estiment que le groupe terroriste ne dispose ni du matériel ni des compétences pour abattre un avion volant à plus de 9.000 mètres. Cependant, ces revendications sont à prendre avec précautions du fait que les djihadistes sont très actifs dans le nord du Sinaï, où ils commettent régulièrement des attentats meurtriers contre la police et l’armée.

Le directeur national du renseignement (DNI) James Clapper a estimé également "improbable" que le groupe État islamique ait les moyens d'abattre un avion commercial en vol, ajoutant toutefois qu'il ne pouvait pour autant "l'exclure" complètement. Mais la thèse d’une bombe placée dans l’appareil ou d’un tir de roquette au moment de sa descente n’est pas exclue.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a quant à lui appelé à attendre les résultats de "la vaste enquête techniquement compliquées" avant "d'évoquer les raisons possibles du drame".









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du PodCast Journal





Les derniers articles

Les dernières actus de Palestine

19/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus d'Arabie Saoudite

17/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus des Émirats Arabes Unis

01/01/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Jordanie

01/01/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus d'Israël

01/01/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus d'Iran

01/01/2018 - Podcast Journal




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook