Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Gilles Carvoyeur

DIJON : Pour François Patriat, la tribune du Conseil régional est une estrade de campagne


Lors de la séance plénière du Conseil régional du 23 novembre 2009, les élus UMP du Conseil régional de Bourgogne étaient venus parler de l’avenir des territoires bourguignons, du débat d’orientations budgétaires. "Nous avions préparé la séance lors d’une réunion que nous avions tenue la veille" indique Jean-Pierre Soisson, ancien ministre (à sept reprises) député de l'Yonne et Conseiller régional de Bourgogne (il a été également deux fois président de la région dont le deuxième mandat date de 1998 à 2004). Suite au comportement du président socialiste, les élus de droite ont préféré quitter la salle en cas de protestation.


Un dessin caricatural et sanglant du Président de la République.

DIJON : Pour François Patriat, la tribune du Conseil régional est une estrade de campagne
Comme le Conseil économique et social, les élus UMP souhaitaient soulever plusieurs points qui méritent l'attention : faut-il s’engager dans la rénovation des canaux ? Quel soutien faut-il apporter au pôle nucléaire bourguignon ? Quelle orientation donner aux centres de formation professionnelle pour répondre aux besoins des jeunes à la recherche d’un emploi ? Comment faut-il traiter le niveau de la dette et quelles mesures prendre pour réduire l’endettement de la Région ? Quelle part doit être réservée à la fiscalité ?


Un dessin caricatural et sanglant du Président de la République.

*Le ton de la séance était donné par un tract du parti communiste déposé sur la table des élus, avec l’autorisation du Président de la Région : "réforme de la taxe professionnelle, halte au massacre !" avec un dessin caricatural et sanglant du Président de la République. "Nous condamnons un tel discrédit de la fonction du chef de l’Etat" s'indigne Jean-Pierre Soisson.


Le Président socialiste François Patriat, gagnant la tribune, s’est lancé dans un discours de campagne électorale, sans rapport avec l’ordre du jour : une attaque frontale du Président de la République et du Gouvernement. L’interrompant, Jean-Pierre Soisson lui a posé une question : "Etes-vous président du Conseil régional ou candidat ?" "Les deux" a-t-il répondu, poursuivant son discours.


En signe de protestation, les élus UMP du Conseil régional de Bourgogne ont quitté la salle.

Sarrien, le président du Conseil de la IIIe République qui a succédé à Clémenceau, avait déclaré "quand la borne est franchie, il n’y a plus de limite". Visiblement, aujourd'hui, la borne, aujourd’hui, a été franchie.

23/11/2009


Tags : Bourgogne, Dijon, UMP


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :