Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Dans la peau d’un SDF


Considérée en France comme Sans Domicile Fixe (SDF), la personne n’ayant pas d’adresse postale permettant de la localiser par l’administration. Cette vie de clochard où la misère, et les douleurs tant psychologique que physique cohabitent met à nue la fragilité de l’espèce humaine. Les SDF sont à tous vents vulnérables. Par conséquent avec le grand froid qui s’installe les 133.000 SDF répertoriés par la fondation l’Abbé Pierre reviennent à notre conscience et leur subsistance redevient ainsi cruciale pour les autorités.


sdf.mp3 SDF.mp3  (335.31 Ko)

Il est 7h du matin, 1 degré au thermomètre, Paris se réveille progressivement dans un froid hivernal. Antoine 49 ans blottit sur son lit en carton profite du peu de chaleur que lui offre le parking souterrain dans lequel il a trouvé refuge depuis deux mois grâce à la clémence du gardien des lieux. Encore une fois, il a refusé de loger dans les centres d’hébergements pour sans abris. Antoine dit craindre dormir aussi bien dans les quais de métro que dans les centres d’hébergements où la violence, le vol et la drogue cohabitent aisément.
1m 75, cheveux châtains, visage osseux, yeux injectés de sang, Antoine, SDF depuis huit ans et ancien cadre commercial s’est retrouvé dans la rue suite à un divorce douloureux suivi d’un licenciement.
A la rue malgré lui, il se bat chaque jour pour supporter la dureté de sa vie. Ainsi, pendant l’hiver, Il fréquente assidûment les restos du cœur afin de s’offrir des repas équilibrés. La ritualité de sa vie le fait songer de plus en plus à quitter la rue. Cette oisiveté symptomatique à la quasi-totalité des sans-abris le désabuse.
Depuis quelques années, afin de protéger les Sans Domicile Fixe du froid, la mairie de Paris lance son plan grand froid. Ainsi, les interventions du Samu Social consistent à les renseigner directement sur les disponibilités des centres d’hébergement à les recueillir. Les maraudes des équipes mobiles oriente selon leur désir des sans-abris, vers un hôpital ou un autre espace d’accueil. Pendant les pics des casernes, des gymnases voire des stations de métro sont les alternatifs offerts, à des cas exceptionnels des nuitées sont offertes.
En revanche, malgré toutes ses mesures, selon la fédération des associations de réinsertion sociale, trois personnes sur quatre ayant appelé le 115 en septembre n’ont pas reçu de proposition d’hébergement.

L’association "les enfants de Don Quichotte" évaluait en 2006 l’espérance de vie des SDF à 43 ans, Ce qui est loin de la norme française. Certes le programme "grand froid" soulage momentanément les sans-abris. Mais le taux de mortalité de ceux-ci renforcé par le froid démontre les insuffisances d’une telle politique. Repenser les structures d’accueils et asseoir une politique de réinsertion seraient encourageant car depuis quelques années on assiste à une autre population de sans-abris : les jeunes et les femmes, une population très vulnérable en somme.

05/12/2013


Tags : Paris, SDF


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :