Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

De mausolée en château


Tripoli - Liban, mardi 19 juin 2012. L'Institut Français à Tripoli a organisé une conférence sur l’évolution du château de Saint-Gilles de Tripoli depuis sa fondation dans le palais Nawfal à 17 heures.


Château dans le palais! Photo (C) Ibrahim Chalhoub
Château dans le palais! Photo (C) Ibrahim Chalhoub
podcast_chateau_st_gilles.mp3 Podcast_chateau_st_gilles.mp3  (59.66 Ko)

Quelques minutes avant la conférence, les 60 chaises de la salle étaient encore presque vides. Il n’y avait que M. Étienne Louÿs, le directeur de L’Institut Français à Tripoli, et le conférencier Dr. Anis Chaaya qui a passé 2 heures en route pour partager ses connaissances archéologique avec les participants malgré l’incertitude qui règne dans la capitale du Liban nord. "La situation nous fait vivre dans l’inquiétude mais on ne veut pas nous habituer à ne rien faire", disait M. Louÿs pour exprimer son insistance sur le travail culturel dans la région où il vient de passer 2 ans de suite.

Durant 40 minutes Dr. Chaaya a expliqué aux 13 participants comment Raymond de Saint-Gilles a fondé le plus grand château de ville aux Liban de toutes pièces à partir d’un mausolée fatimide. Mamlouks et Ottomans ont occupé la citadelle pour bâtir, ajouter, et adapter la construction géante qui se caractérise avec son système de défense de l’intérieur très développé de tel façon que l’espace de protection occupe la moitié de la surface du château. "Pourquoi assez de protection?", demanda l’organisateur de l’évènement. "C’était le point d’appui durant les guerres qui ont pu emmener des milliers de soldats", clarifia Dr. Chaaya.

À la fin, Mme Abdulhay, enseignante de la langue anglaise au Lycée franco-libanais Alphonse de la Martine à Tripoli, a dit au Podcast Journal qu’elle est venue par curiosité surtout qu’elle a déjà entendu beaucoup de légendes qui se rapportent au château. Elle sera certainement contente de pouvoir le visiter dès que les travaux seront finis bientôt.

Diaporama ci-dessous de la conférence


Ibrahim Chalhoub
Correspondant - Photographe En savoir plus sur cet auteur
20/06/2012




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :