Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Dominique Jaussein inaugure une Dark Room expérientielle à Nice


Inauguration à Nice de la Dark Room, nouvel espace dédié à l’image et à la rencontre photographique par Dominique Jaussein, un passionné de la beauté vivante et des voyages "au cœur de soi-même".


DarkRoom © D. Jaussein
DarkRoom © D. Jaussein
dark_room.mp3 Dark Room.mp3  (934.66 Ko)

De retour de la Maison d’Art de New York où il exposait l’année passée, Dominique Jaussein inaugurait mercredi 4 juin rue Maccarani à Nice, sa nouvelle galerie d’art photographique Dark Room. Avec son exposition "d’Ébène et d’Abîme", il proposait un parcours initiatique sous la forme d’un travail de "création autour de l’univers sensoriel et émotionnel" centré sur Prophétane, un modèle originaire d’Haïti expérimentant une fusion cathartique entre corps et lumière.

"Au cours d’une séance de shooting et de peinture corporelle, Prophétane a lâché prise", incarnant cette "attitude résiliente qui passe par les différentes phases de défense pour contrer les trajectoires négatives et devenir vecteur d’espoir: Révolte, Défi, Rêve, Purification et Renaissance", explique Dominique Jaussein.

Rencontre empreinte d’une "révélation" où la nudité transcendée des galbes et le miroitement incandescent des chairs apprivoisent l’étrangeté des ombres et domptent l’éclat des lumières.


Métamorphose individuelle, maïeutique de l'autre

DarkRoom © D.Jaussein
DarkRoom © D.Jaussein
En lui pulvérisant de l’eau, "l’effacement progressif de la peinture, carcan des traditions, a suscité une libération de ses souffrances", précise l’auteur qui admet toutes les difficultés techniques à saisir un corps qui délaisse la pose afin de suivre l’inspiration de ses évolutions dynamiques. Liberté recouvrée dans ce happening partagé avec le spectateur au sein de cette camera obscura et où, ajoute Prophétane, la "musique percussive", telle les battements cardiaques, ponctue la métamorphose individuelle, maïeutique de l’autre, au travers de la relaxation.

Celui qui est aussi en charge des photographies à l’Opéra Nice Côte d’Azur entend faire de Dark Room un "espace intimiste", mêlant parcours et visite d’ateliers d’artistes, création expérientielle et formation puisqu’il dispose non loin de sa galerie, d’un studio où "enseigner la lumière", recherche de cette inaccessible étoile guidant les hommes vers la "Liberté". Il exprime même l’ambition d’une "photothérapie" où "la souffrance deviendrait tremplin".

Site web Galerie DarkRoom

08/06/2014




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :