Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

ECO – Un sommet national pour sauver les finances hongroises


Par Rédigé le 19/10/2008 (dernière modification le 19/10/2008)

Samedi, le gouvernement de Ferenc Gyurcsany a réuni dans le cadre d’un sommet national, les plus importantes personnalités des sphères économique, politique et intellectuelle ainsi que des représentants de la société civile, fait rare en Hongrie


Ferenc Gyurcsany, Premier ministre dans la tourmente financière Photo (c) DR
Ferenc Gyurcsany, Premier ministre dans la tourmente financière Photo (c) DR
Le but de ce sommet était de définir un plan d’action à court et moyen terme pour lutter contre les effets de la crise financière. Y ont été abordés des sujets comme la date d'adhésion de la Hongrie à la zone euro, prévue normalement en 2013 mais que certains voudraient voir effective beaucoup plus rapidement, les sempiternelles réformes des retraites, des aides sociales et de l'éducation, tout comme le financement des partis politiques et le train de vie de l'Etat. Pour la première fois, hors de la zone euro, l’institution financière de Francfort a octroyé à la Hongrie un prêt pour faire face à la crise des liquidités à Budapest, dont les causes seraient à chercher exclusivement, selon les dirigeants et experts hongrois, du côté des spéculateurs et d'un vent de panique. De son côté, le président de la Banque nationale hongroise a souligné que l'éventualité d'une banqueroute de l'Etat hongrois était proche de zéro. Pourtant, le forint, la monnaie hongroise a perdu près de 20% de sa valeur face à l’euro depuis l’été et la bourse de Budapest a chuté de près de 30%. Soutiens Le Premier ministre Ferenc Gyurcsany a salué l'aide de la BCE à la Banque centrale hongroise. Selon lui, la BCE et le FMI qui, dès lundi dernier, avaient proposé leur aide, démontrent ainsi "aux spéculateurs qu'il sera difficile de faire plier la devise hongroise". Le chef du gouvernement a annoncé vouloir "modifier l'utilisation des fonds européens" pour pouvoir aider les PME, et si nécessaire "revoir le budget adopté". Il a espéré que "les investissements en cours ne seraient pas suspendus" et a souligné qu'il était impossible de procéder aux baisses d'impôts prévues et a estimé "sensationnel" que les représentants des employeurs soient d'accord. Justement au nom des entrepreneurs hongrois Sandor Demjan, a souligné "qu'il n'y avait aucune raison de se féliciter des 5 milliards d'euros de crédits de la BCE, puisque les citoyens hongrois devront rembourser cette somme pendant de longues années".








Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du PodCast Journal





Les derniers articles

Les dernières actus du Danemark

02/11/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Hongrie

29/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Russie

18/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus du Luxembourg

17/09/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Suède

10/09/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Grèce

21/08/2018 - Podcast Journal




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook