Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Podcast Journal

EXPO - Didier DURET: Bronzes en Adolescence


C’est dans un espace purifié que naissent les personnages de Didier DURET. Un univers serein, silencieux comme le matériau lui-même et pourtant esquissant soudain des gestes gracieux que le sculpteur a saisi avec subtilité.
Ainsi commence le dialogue de la matière avec l’homme.


EXPO - Didier DURET: Bronzes en Adolescence
En ce qui concerne Didier DURET, cette conversation prend sa dimension plénière quand il s’adresse à la femme.

Forme toujours privilégiée chez les sculpteurs, le corps féminin sous les mains de Didier DURET développe toute la poésie de l’adolescence. Mais avec des projections allusives sur le bonheur de la plénitude.

Voici esquissées les harmonies de la maturité, mais avec le dessin de corps surpris dans l’abandon gracieux, dans l’attitude nubile.

Avec une sorte de nostalgie, l’artiste évoque les jardins secrets de l’enfance. On les devine dans la courbe des membres, l’élongation des silhouettes, la gracilité des ports de tête, le mouvement émouvant des épaules.

Femmes-enfants qui vont bientôt quitter cette adolescence de la chair, mais qui ne craignent pas d’être déjà ce qu’elles vont êtres, levées ou endormies, douces témoins du temps qui passe.

Le bronze, qui est le matériau favori de Didier DURET, l’engage aussi vers des formes plus imposantes et dans sa statuaire, outre le nu féminin, se dessinent ça et là, la vigueur et la virilité du corps masculin.

Chez Didier DURET, le nu fait en quelque sorte le répertoire d’un classicisme rénové qui joue sur le clavier d’une éthique épurée.

Ainsi, la matière travaillée se libère-t-elle pour offrir au regard un paysage qui ne doit rien à l’académisme, mais devient le plain-chant d’un bronze en perpétuelle jeunesse.

Christiane SALEH,
Journaliste-Écrivain



Du 2 au 19 septembre 2009. Tous les jours de 15h00 à 20h00, sauf dimanche et jours fériés.

Maison de l’AMÉRIQUE LATINE de MONACO
Sous la Présidence d’Honneur de S.A.S le Prince Albert II de Monaco
Europa - Résidence - Place des Moulins MC - 98000 - Monte-Carlo -
Tel :+377.93.25.17.51 Fax : +377.93.25.76.57
amerique_latine@libello.com - www.amerique-latine.org

31/08/2009




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :