Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Égypte: Le nouveau procès des journalistes d'Al-Jazeera

Communication de notre partenaire


La décision rendue par une juridiction égyptienne, qui a ordonné un nouveau procès pour trois journalistes d’Al-Jazeera actuellement emprisonnés, reconnaît les graves irrégularités de leur condamnation initiale mais laisse ces hommes injustement incarcérés, a déclaré Amnesty International.


egypte_journalistes_al_jazeera.mp3 Egypte journalistes Al Jazeera.mp3  (195.1 Ko)

"En ordonnant un nouveau procès, la justice égyptienne prolonge l’injustice subie par Mohamed Fahmy, Peter Greste et Baher Mohamed. Ces hommes n’auraient jamais dû être emprisonnés et ne devraient pas passer un seul jour de plus en prison. Au lieu d’être maintenus injustement en détention dans l’attente d’un nouveau procès, ils doivent être libérés immédiatement", a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

La Cour de cassation, plus haute juridiction égyptienne, a statué que des irrégularités de procédure avaient eu lieu dans le procès de Mohamed Fahmy, Peter Greste et Baher Mohamed. Ces derniers doivent maintenant être rejugés. Ils purgent des peines allant de sept à 10 ans de prison pour "falsification d’informations" et participation au mouvement des Frères musulmans, que les autorités accusent d’être impliqué dans des activités liées au terrorisme.

La Cour de cassation n’a pas examiné le fond de l’affaire et n’a pas le pouvoir d’acquitter ces hommes des chefs d’inculpation retenus contre eux. En revanche, elle a constaté que le tribunal qui les a condamnés n’avait pas respecté les procédures légales en vigueur. Un observateur d’Amnesty International a relevé plusieurs irrégularités et des exemples d’incompétence totale pendant le procès.



08/01/2015








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :