Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Expo "L’or des pharaons"


Dix ans après l'exceptionnelle exposition dédiée aux reines d’Égypte, le Grimaldi Forum de Monaco renouvelle son attachement à la civilisation égyptienne avec "L’or des pharaons, 2500 ans d'orfèvrerie dans l'Égypte ancienne".


Détail d'un pendentif reprenant les motifs sacrés: Khéper au centre entouré de deux représentations d'or perché sur le signe Nébou. Photo (c) Charlotte Service-Longépé
Détail d'un pendentif reprenant les motifs sacrés: Khéper au centre entouré de deux représentations d'or perché sur le signe Nébou. Photo (c) Charlotte Service-Longépé
l__or_des_pharaons,_monaco.mp3 L'or des pharaons, Monaco.mp3  (2.27 Mo)

Cette exposition présente 150 pièces d’orfèvrerie rares découvertes dans les tombes royales et princières de l'Égypte pharaonique, des joyaux encore plus rares, car ils n'ont jamais été exposés hors d'Égypte où ils étaient stockés dans les réserves du Musée du Caire.
L'égyptologue Christian Ziegler expliqua que "L'or était considéré comme la chair des Dieux dans la mythologie égyptienne et il avait une dimension cosmique en parant et en ornant les défunts. Les minéraux étaient une émanation des Dieux et avaient un rôle protecteur".

Cornaline, or, turquoise, lapis Lazulis, Photos montage (c) Charlotte Service-Longépé
Cornaline, or, turquoise, lapis Lazulis, Photos montage (c) Charlotte Service-Longépé
L'or est en effet un symbole de puissance de par sa couleur et de par sa brillance assimilée au dieu soleil Râ. D'autre part l’or et l'argent par la pérennité de leur structure revêtent un caractère d’éternité, un élément primordial dans la philosophie des Égyptiens soucieux de leur éternité.
Dans l'Antiquité, les gisements d'or étaient abondants dans les veines de quartz des montagnes du Sud-Est du pays; l'Égypte devenant une sorte d'eldorado aurifère et un enjeu de conquête.
L'or réunit toutes les qualités: richesse, éternité, mais à l'époque pré-antique l’argent était aussi un matériau encore plus rare et donc d'une valeur supérieure que l’or. L'Égypte ne possédant pas de mines d'argent l'importait de Grèce ou de Libye. Les parures et incrustations en argent sont un signe d’immense richesse.
De plus, dans une société qui ignorait la monnaie et pratiquait le troc, l'or possédait une valeur marchande nécessaire au commerce.

Masque funéraire de Touya et statue. Photos Montage (c) Charlotte Service-Longépé
Masque funéraire de Touya et statue. Photos Montage (c) Charlotte Service-Longépé
L'exposition débute d'une manière didactique sur une salle présentant les différents matériaux: or, argent, cuivre et pierres utilisés dans l'orfèvrerie, des pierres dures extraites de carrières localisées sur l’ensemble du territoire: améthyste, jaspe rouge et vert, cristal de roche, turquoise ou encore cornaline.
Les pièces présentées couvrent une période historique de grande ampleur chronologique puisqu'elle s’étend des premières dynasties de l'époque Thinite (3000 av. J.-C.) jusqu'à la IIIe période intermédiaire (850 av. J.-C.).

Exposition L'or des Pharaons, détails. Photos Montage (c) Charlotte Service-Longépé
Exposition L'or des Pharaons, détails. Photos Montage (c) Charlotte Service-Longépé
La ministre égyptienne du Tourisme, Rania Al Mashat présente pour l’inauguration, dira: "l'Égypte est un pays d’une richesse culturelle unique... elle espère que les visiteurs auront envie de découvrir l'Égypte où l’on peut faire à la fois du tourisme balnéaire et du tourisme culturel". (...) "Des liens très forts existent entre la France et l'Égypte, car beaucoup d'antiquités ont été mises à jour par des archéologues et égyptologues français, dont la découverte la plus célèbre: la "Pierre de Rosette" qui a permis à J-F. Champollion (1790-1832) de déchiffrer les hiéroglyphes."

Les trésors de l'Egypte pharaonique, fresque et sarcophage. Photos Montage (c) Charlotte Service-Longépé
Les trésors de l'Egypte pharaonique, fresque et sarcophage. Photos Montage (c) Charlotte Service-Longépé
Le visiteur pourra découvrir dans une scénographie de couleurs de bleu et d'ocre inspirées du lapis-lazuli des bijoux, des masques, des parures, des statues et des sarcophages sans oublier certains objets du trésor de Tanit. Entre autres: la triade de Mykérinos, la couronne de la princesse Satathor Lounet, le miroir de la reine Lahhetep, le bracelet au canard de Ramsès II, et le superbe masque en or du pharaon Psousennès.
L'exposition témoigne de la grande maîtrise de l’artisanat égyptien, de la qualité et du détail de leur réalisation inspiré des mythes et des dieux de leur religion. Le visiteur pourra reconnaitre le symbole Ânkh, la croix de vie talisman protecteur de l'immortalité, Khéper le scarabée sacré emblème de renaissance du dieu solaire Rê, Djed pilier de stabilité associé souvent à la cornaline rouge.

Le hiéroglyphe Nébou signifie or. Photo (c) Charlotte Service-Longépé
Le hiéroglyphe Nébou signifie or. Photo (c) Charlotte Service-Longépé
Nébou signifie or, les Égyptiens écrivaient le mot "or" avec un hiéroglyphe représentant un collier assez large d'où tombent des perles en forme de larme.

La Mairie de Monaco, en collaboration avec le Grimaldi Forum, a installé sur l’esplanade du port Hercule jusqu'au 26 août 2018, un parcours fait de panneaux explicatifs et de modèles de statues égyptiennes en espérant donner aux promeneurs l'envie d’aller découvrir les richesses de l’art ancien égyptien que le Grimaldi propose avec l’exposition qui est à visiter jusqu’au 9 septembre 2018.


04/08/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Alphonse Mucha - 20/10/2018

Expo Henry Moore - 17/10/2018

1 2 3 4 5 » ... 83