Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Expo: Voyage au cœur de la Nouvelle-Calédonie


Le 4 novembre 2017 a commencé l’exposition "Trajectoires Kanak" au musée Anne-de-Beaujeu à Moulins dans l’Allié en France. Elle rassemble de nombreux objets issus de la culture kanak et retracera les parcours de ceux et celles à qui ils appartenaient.


Une exposition sur fond colonial

expo_kanak.mp3 Expo kanak.mp3  (797.35 Ko)

C’est au XVIIIe siècle que commence l’histoire entre la France et l’Océanie. Les navigateurs britanniques et français partent à la découverte de l’ouest du Pacifique, jusque là inconnu. En 1774 James Cook découvre l’île de la Grande Terre et son peuple, les Kanak. Il baptisera ces îles "Nouvelle-Calédonie".

Environ un siècle plus tard, la France prend possession des îles de la Nouvelle-Calédonie. Les colons s’installent dans l’archipel, s’approprient les terres marginalisant ainsi les autochtones. Spoliés, abusés et décimés, ces derniers se soulèveront à plusieurs reprises.


Des objets qui racontent des histoires

C’est de cette époque coloniale que datent la majeure partie des objets exposés. Ils ont été rapporté en France par les colons, scientifiques et missionnaires. L’exposition retrace également le parcours et la vie d’un colon français, Léon de Mousselon, d’un enfant kanak immigré en Métropole, Pierre Poyti et d’un chef kanak opposant de la colonisation, Poindi-Patchili au travers d’objets et d’armes leur ayant appartenu.

Un voyage en immersion totale

Mais au-delà de présenter des objets de guerre ou d’art traditionnels, l’exposition nous fait voyager dans l’espace et le temps, à la découverte d’une culture, d’un peuple et d’une terre. Elle nous immerge même dans la faune et la flore de l’époque mettant en lumière des plantes et animaux exotiques parfois inconnus des métropolitains.

Une grande partie du parcours de l’exposition est réservée au peuple Kanak: des photos d’époque, des visages d’hommes et de femmes, des objets personnels et des bijoux. Une culture qui se révèle riche et captivante au travers des écrits du français Léon Moncelon et du kanak Pierre-Poyti.


Vous pouvez découvrir l'exposition jusqu'au 16 septembre 2018.
Musée Anne-de-Beaujeu, place du Colonel Laussedat 03000 Moulins
T +33 (0)4 70 20 48 47


02/12/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :