Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Exposer la "Joconde" dans d'autres musées


Rarement prêtée depuis 1797, "Mona Lisa" l'a été la dernière fois sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing. Aujourd'hui, la ministre française de la Culture, Françoise Nyssen, s'interroge: pourquoi ne pas exposer ce tableau dans d’autres musées?


Une proposition inattendue, mais géniale

"Mona Lisa au Louvre", par Louis Béroud (1911). Image du domaine public.
"Mona Lisa au Louvre", par Louis Béroud (1911). Image du domaine public.
mona_lisa.mp3 Mona Lisa.mp3  (916.17 Ko)

Françoise Nyssen a lancé l’idée tout à fait inattendue, avant-gardiste, celle d’offrir la possibilité aux autres musées d’héberger exceptionnellement le chef-d’œuvre de Leonardo da Vinci, la "Joconde", qui depuis 1797 a rarement quitté les murs du Louvre. Malgré les nombreuses demandes de la part de musées du monde entier, la dernière fois où le gouvernement français a autorisé le prêt de "Mona Lisa" est datée de 1974, lors du déplacement de l’œuvre au Japon. Aujourd’hui, le tableau est exposé derrière une vitre blindée, protégé par un caisson spécial. Elle est, avec la "Vénus de Milo" et la "Victoire de Samothrace", l'un des œuvres les plus visitées du Louvre.


Le but: lutter contre la ségrégation culturelle

Pourquoi limiter l’accessibilité de l’œuvre quand l’offre culturelle est tellement grande? C’est le raisonnement de Françoise Nyssen qui a affirmé être ouverte à un déplacement de "Mona Lisa" dans le cadre d'un plan de prêt du célèbre tableau. "Mon fer de lance c’est de faire en sorte qu'on lutte contre la ségrégation culturelle et pour cela, l'un des piliers c'est un grand plan sur l’itinérance", a-t-elle expliqué. Face à la proposition, le maire de Lens est le premier candidat à l'accueil de "Mona Lisa", également réclamée par les supporteurs du club de football de la ville qui, lors d’un match, ont déployé une banderole géante avec l’effigie de la "Joconde".


Je suis journaliste au quotidien national italien QN-La Nazione, et auteur du blog "PostScripts". En savoir plus sur cet auteur
10/03/2018










Retrouvez le Podcast Journal :