Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Expulsions en force au Royaume-Uni

Communication de notre partenaire


Amnesty International demande aux autorités britanniques d'empêcher qu'ait lieu l'expulsion planifiée de quelque 86 familles de Travellers* irlandais.


Les autorités locales du comté d'Essex, situé à l'est de Londres, ont demandé aux familles vivant à Dale Farm de quitter le site avant le 31 août. Elles ont fait savoir qu'elles couperaient l'eau et l'électricité à la suite de l'expulsion.
"Jusqu'à 400 personnes risquent de se retrouver sans abri à la suite de cette expulsion forcée, car elles devraient alors libérer les emplacements qu'elles occupent sans qu'on leur ait indiqué de site autorisé où stationner leurs caravanes", a déclaré Jezerca Tigani, directrice adjointe du programme Europe et Asie centrale d'Amnesty International.

L'avis d'expulsion concerne des terrains de Dale Farm où, selon le Conseil de Basildon (autorités locales), 'l'habitation n'est pas autorisée'.
La mesure d'expulsion proposée n'offre pas aux résidents de Dale Farm de solution de relogement qui respecte leur culture et elle les priverait de l'accès à des services essentiels tels que l'enseignement pour les 110 enfants qui, selon les estimations, vivent sur le site ou les soins médicaux dont ont besoin en permanence les personnes souffrant de graves pathologies.
Si certains d'entre eux se sont vu offrir des logements en dur, beaucoup n'en veulent pas et le Conseil de Basildon n'a pas proposé d'autre solution qui soit acceptable culturellement à tous les habitants risquant d'être expulsés. Bien souvent, ils craignent de se retrouver sans abri.

De nombreux Travellers irlandais de Dale Farm ont aussi fait part de leurs craintes quant à la discrimination dont leur communauté est globalement victime. De plus, ils craignent de ne pas trouver de logement culturellement acceptable à leurs yeux si aucun accord n'est négocié.
"Il est indispensable de parvenir à un accord négocié. Pour ce faire, les autorités locales devraient travailler en coopération avec les habitants de Dale Farm. Cela signifie qu'un véritable processus de consultation doit avoir lieu, de façon à ce que les Travellers irlandais puissent réellement donner leur avis plutôt que de remplir des questionnaires formels et, dans le cas où une expulsion est inévitable, il faut veiller à ce que ces personnes soient relogées en étant à même d'exprimer leur identité culturelle", a expliqué Jezerca Tigani.


* Les Travellers irlandais sont un groupe ethnique originaire d'Irlande, reconnu et protégé en tant que tel par le droit britannique. Un grand nombre d'entre eux vivent dans des caravanes, dans des campements non autorisés ou sur des emplacements autorisés. Les Travellers irlandais, à l'image des Roms et des Gitans au Royaume-Uni, sont victimes d'une discrimination généralisée et rencontrent des obstacles considérables dans l'accès aux services de logement, d'éducation et de santé.
Dale Farm, situé sur des terrains appartenant à des familles de Travellers, de Roms et de Gitans, est le plus grand campement de « nomades » du Royaume-Uni. L'usage résidentiel d'une partie de ces terrains a été autorisé. Ce n'est pas le cas de ceux où vivent les quelque 400 Travellers irlandais qui risquent actuellement d'être expulsés. À plusieurs reprises, ils se sont vu refuser l'autorisation d'aménager ces terrains pour un usage résidentiel à cause de restrictions locales liées à l'occupation des sols.
royaume_uni.mp3 Royaume_Uni.mp3  (234.41 Ko)


30/08/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :