Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

K.L.

Festival International du Film de Boulogne-Billancourt: La Fille du Puisatier à l'honneur


Pour la soirée d'ouverture, le "Festival qui donne des ailes" a reçu un invité de marque, Daniel AUTEUIL, venu présenter son premier film en tant que réalisateur. Avec à ses côtés, Astrid BERGES-FRISBEY, nominée en 2010, meilleur espoir féminin, qui interprète le rôle de sa fille dans ce film.


Soirée d'ouverture

Daniel Auteuil. Photo (c) Bahi Abdelmalek
Daniel Auteuil. Photo (c) Bahi Abdelmalek
Une immersion puissante dans l’univers de Marcel Pagnol si cher au comédien, que l’on retrouvera d’ailleurs l’an prochain en Provence pour réaliser la fameuse trilogie Marcel Pagnol ("Marius", "Fanny", "César"). Une coproduction Alain SARDE et Jérôme SEYDOUX.

Le public a accueilli avec une réelle émotion ce film tout en finesse, dont la tonalité et les magnifiques paysages ne sont pas sans rappeler l’univers de "Manon des sources" et de "Jean de Florette", rôle pour lequel Daniel AUTEUIL décrocha en 1986 le César du Meilleur acteur.
A noter également dans le public des personnalités comme Michel DEVILLE, Henry-Jean SERVAT, Cyrielle CLAIR et comme animateur de la soirée, le sympathique Bernard MONTIEL.

Mais le succès de "La Fille du Puisatier" tient également à l’interprétation haute en couleurs d’une Sabine AZEMA déjantée que l’on retrouve ici dans le rôle sur mesure d’une bourgeoise de province, aux côtés de son mari Jean Pierre DAROUSSIN et de leur fils, le jeune et prometteur comédien Nicolas DUVAUCHELLE.

Enfin une mention spéciale pour Kad MERAD, l’ami, le confident l’amoureux transi, qui décline avec finesse toute une palette de sentiments, prouvant, si besoin est que l’acteur peut endosser avec brio, tous les rôles.

Président du Jury, le réalisateur, scénariste, acteur et producteur britannique Michaël RADFORD, venu pour l’occasion avec sa femme et à qui l’on doit des films comme : "The Merchant of Venice", "Il Postino" ou encore "Nineteen Eighty Four".
A ses côtés un jury composé des comédiennes Mathilda MAY et Julie de BONA , de l’acteur Mathieu DELARIVE et d’un FAUDEL, plus connu comme chanteur mais amoureux depuis son plus jeune âge du cinéma.
Enfin et pour honorer comme il se doit ce premier Festival qui va présenter des œuvres apportant une vraie diversité artistique autour de la thématique de la bonne humeur et de la joie de vivre, une figure emblématique du cinéma français : Claude PINOTEAU, Président du Comité d’Honneur.

AVEC CE FESTIVAL, BOULOGNE BILLANCOURT, CITE DU 7EME ART, RENOUE AVEC UN PASSE GLORIEUX QUI A FORGE LA REPUTATION DU CINEMA FRANÇAIS.

Ses studios ont marqué l’Univers du cinéma avec le tournage de films comme : Le Comte de Monte Cristo, Fantomas ou encore La Grande Vadrouille.
Des acteurs de grande renommée s’y sont succédés : Louis de FUNÈS, BOURVIL, Jean GABIN, Simone SIGNORET, Catherine DENEUVE, Jean RENO et bien d’autres…

Les studios conserveront la première place à l’échelle européenne jusqu’en 1990.

Table ronde sur le thème "Lieu mythique du cinéma : les Studios de Boulogne et de Billancourt"


Une table ronde, une conversation autour du travail en studio avec Claude Pinoteau (réalisateur et président du comité d’honneur du festival), Andrea Crisanti (directeur artistique italien, il a travaillé avec Francesco Rosi, Sergio Leone, Paolo et Vittorio Taviani...), Willy Kurant (directeur de la photo, il a travaillé avec Jean-Luc Godard, Maurice Pialat, Orson Welles...) et Pascal Fournier (maire adjoint de Boulogne-Billancourt, chargé de la culture, du patrimoine et de l’action culturelle) ; animée par Dominique Maillet (metteur en scène et journaliste) et suivie d’une séance de dédicace du livre
de Claude Pinoteau, Merci la vie.

03/04/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :