Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

France: La sécurité d'une figure de l'opposition kazakhe

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 09/08/2013 (dernière modification le 09/08/2013)

Les autorités françaises doivent veiller à ce que la procédure d'extradition lancée contre Moukhtar Abliazov soit rigoureuse et équitable, et à ce qu'il ne soit envoyé dans aucun pays susceptible de le transférer vers le Kazakhstan, où il risque d'être victime de torture et d'un procès inique, a déclaré Amnesty International.


france_9.mp3 France.mp3  (244.08 Ko)

Le Kazakh Moukhtar Abliazov, banquier en fuite ayant obtenu le statut de réfugié et éminent opposant politique au président Noursoultan Nazarbaïev, a été appréhendé par la police française mercredi 31 juillet lors d'une descente effectuée dans une maison de Mouans-Sartoux, près de Cannes. Cette opération de police aurait fait suite à une demande d'extradition formulée par l'Ukraine, où Moukhtar Abliazov est accusé de délits financiers par les autorités.

Amnesty International pense qu'il est très probable, dans le cas d'une extradition vers l'Ukraine, que cet homme soit ensuite transféré vers le Kazakhstan, où il risquerait de faire l'objet d'un procès inique, ainsi que d'actes de torture et d'autres formes de mauvais traitements.

"Les autorités kazakhes veulent récupérer Moukhtar Abliazov à tout prix"
, a indiqué John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale d'Amnesty International.








Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  



Facebook