Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Gambie: Quatre militants emprisonnés pour avoir distribué des t-shirts

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 29/01/2012 (dernière modification le 26/01/2012)

Amnesty International a demandé la libération immédiate de quatre militants arrêtés pour avoir distribué des t-shirts appelant à la fin de la dictature en Gambie.


Un des ces militants, Amadou Scattred Janneh, ancien ministre de l'Information et de la Communication du pays, a été déclaré coupable de trahison, puis condamné mardi 17 janvier à la réclusion à perpétuité assortie de travaux forcés. Modou Keita, Ebrima Jallow et Michael Uche Thomas ont chacun été condamnés à trois ans de travaux forcés pour sédition.

Ces quatre hommes ont été appréhendés en juin 2011 après avoir distribué des t-shirts fabriqués par la Coalition pour le changement en Gambie (CCG), sur lesquels était inscrit le slogan "End to Dictatorship Now" (En finir immédiatement avec la dictature).
Amadou Scattred Janneh, qui a la nationalité américaine, a été arrêté à son bureau le 7 juin parce qu'il était en possession de tee-shirts de la CCG. Michael Uche Thomas, ressortissant nigérian, et Modou Keita et Ebrima Jallow, deux Gambiens, ont été appréhendés le même jour et accusés d'avoir imprimé ces tee-shirts.
Les quatre hommes ont été condamnés par le tribunal pénal spécial de Banjul. Ils avaient dans un premier temps été inculpés par le tribunal de première instance de Banjul, le 13 juin. L'affaire avait plus tard été transférée devant la Haute Cour.
"Ces hommes sont des prisonniers d'opinion, et doivent par conséquent être libérés immédiatement et sans condition. La Gambie doit cesser de se livrer à de tels actes de persécution et permettre à la critique d'être entendue dans le pays", a déclaré Lucy Freeman, spécialiste de la Gambie à Amnesty International.

En Gambie, les journalistes et les militants sont régulièrement victimes de violations de leurs droits fondamentaux, notamment d'arrestations et de placements en détention, de torture, de procès iniques, de harcèlement, d'agressions et de menaces de mort, ce qui rend leur travail extrêmement difficile. Amnesty International a exhorté la communauté internationale à condamner publiquement les atteintes aux droits humains perpétrées en Gambie, telles que les arrestations arbitraires, la torture, les exécutions extrajudiciaires et les disparitions forcées.
gambie.mp3 Gambie.mp3  (300.94 Ko)









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles

Les dernières actus du Gabon

08/11/2018 - Le Podcast Journal

Les dernières actus de la Tanzanie

31/10/2018 - Le Podcast Journal

Les dernières actus de Cameroun

09/10/2018 - Le Podcast Journal

Les dernières actus du Maroc

27/09/2018 - Le Podcast Journal

Les dernières actus du Sénégal

22/08/2018 - Le Podcast Journal

Les dernières actus du Mali

13/08/2018 - Le Podcast Journal




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook