Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Gaza: Faire machine arrière pour la protection des civils

Communication de notre partenaire


L’assassinat par Israël d’Ahmad al Jaabari, chef de l’aile militaire du Hamas, expose les civils de la bande Gaza et du sud d’Israël à de graves dangers en relançant le conflit armé sur place, a déclaré Amnesty International.


"Pour la protection des civils, les deux camps doivent faire machine arrière avant qu’il ne soit trop tard", a résumé Ann Harrison, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

L’homicide d’Ahmad al Jaabari mercredi 14 novembre 2012 dans la ville de Gaza a marqué le début d’une nouvelle opération militaire israélienne nommée Pilier de défense, qui a ensuite pris la forme de nouvelles frappes aériennes à travers la bande de Gaza. Des civils auraient également été touchés.
Tout cela survient bien que d’importants efforts aient été déployés sur le plan international en faveur d’un cessez-le-feu, après que des civils aient fait des deux côtés les frais de ces violences ces derniers jours.
Au moins cinq civils palestiniens ont été tués et plus de 50 autres blessés lors de plusieurs attaques lancées par l’armée israélienne sur Gaza depuis le 8 novembre.

Amnesty International a réuni des éléments semblant indiquer qu’au moins deux de ces attaques, le 8 et le 10 novembre, ont été menées sans discernement et sont donc contraires aux principes du droit international humanitaire.
Des groupes armés palestiniens ont tiré plus de 120 roquettes vers le sud d’Israël entre les 10 et 12 novembre, blessant au moins quatre civils israéliens. Amnesty International condamne ces tirs de roquettes, qui ne visaient pas d’objectif militaire spécifique.

"La communauté internationale doit faire pression sur les deux camps afin de les inciter à respecter pleinement les lois de la guerre et à protéger les vies et biens civils", a ajouté Ann Harrison.
Les deux camps doivent faire le nécessaire pour qu’une enquête approfondie et indépendante soit menée dans les meilleurs délais sur l’ensemble des atteintes graves au droit international humanitaire et des violations des droits humains attribuées aux forces se trouvant sous leur contrôle.
gaza_1.mp3 Gaza.mp3  (387.47 Ko)


17/11/2012




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :