Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Grenoble, capitale française du Street Art


Depuis le lancement du festival "Street Art Fest" en 2015, la municipalité de Grenoble a décidé d’ériger cette discipline en véritable politique publique d’urbanisme, ce qui contribue à faire de cette ville la capitale française de l’art urbain.


Démocratiser un art méconnu

Art urbain, rue des Bergers, à Grenoble. Photo (c) Anaïs Mariotti
Art urbain, rue des Bergers, à Grenoble. Photo (c) Anaïs Mariotti
street_art_grenoble.mp3 Street Art Grenoble.mp3  (1011.43 Ko)

En se promenant dans les ruelles, Grenoble semble être devenue une gigantesque galerie d’art. Désormais de colossales œuvres sur façades, des peintures au pochoir, ou encore des fresques végétalisées colorent certains bâtiments, auparavant grisâtres.

Le "tag", souvent perçu comme une atteinte à l’ordre public, est un art encore méconnu et parfois controversé. En le démocratisant, la municipalité entend élargir le domaine culturel et artistique aux œuvres alternatives.

Parfois engagées, elles ont aussi pour objectif de critiquer ou défendre une cause. C'est le cas du collectif "Junk Street" qui, à travers l'art, dénonce les mauvais traitements contre des réfugiés. Plus récemment, à l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre le sida, le 1er décembre 2016, la mairie a inauguré une fresque en hommage au Sidaction sur le mur d’une piscine publique, située boulevard Gambetta. Cette œuvre, réalisée par les artistes Ekis et Boye, vise à sensibiliser les habitants et à lutter contre les discriminations envers les personnes séropositives.


Une activité touristique insolite

Cet art éphémère est une manière originale de mettre en valeur le patrimoine et d’accroître l’attrait touristique de la ville.

L’office du tourisme propose désormais un circuit découverte autour de l’art de rue. Les guides expliquent les différentes techniques et la signification des travaux des artistes, ce qui permet de promouvoir leurs carrières, mais surtout de faire connaitre au grand public un art récent, exporté en Europe dans les années 1980. Avec pour maîtres-mots la liberté d’expression et la création artistique, ce projet d’urbanisme s’inscrit dans une démarche moderne et sera peut-être symbole des villes de demain.



19/12/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :