Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Grenoble : mobilisation de la jeunesse pour "redorer le blason"


Par Rédigé le 27/02/2020 (dernière modification le 17/02/2020)

Ces dernières années, c’est souvent pour des affaires de faits divers sur fond de délinquance et règlement de compte, que Grenoble a fait la une des médias. A tel point que la capitale des Alpes a été qualifié par certains confrères de "Chicago français". Et pourtant, il est évident qu’à Grenoble et dans ses alentours, il y a beaucoup de belles choses à découvrir. Au-delà des stations de ski et des beaux paysages, la culture y est aussi très riche. De nombreux acteurs sont d’ailleurs mobilisés pour "redorer le blason de la ville", parmi eux de nombreuses associations. C’est le cas par exemple d’Associa’jeunes.


Au commencement, deux courts métrages

Sur l'agglomération grenobloise, la jeunesse agit de manière à montrer tout l'étendu de son talent (c) Associa'jeunes
Sur l'agglomération grenobloise, la jeunesse agit de manière à montrer tout l'étendu de son talent (c) Associa'jeunes
En mai prochain l’association Associa’jeunes fêtera ses deux ans d’existence. Mais en réalité son action remonte à bien plus loin. En 2015, pour défendre le vivre ensemble, la non-violence, la lutte contre les préjugés, un groupe de jeune âgés de 16 à 25 ans se réuni dans les locaux de la maison de quartier Louis Aragon à Saint Martin d’Hères. Ces derniers ont la chance de pouvoir montrer "la réalité des choses, la vision de la jeunesse et de dénoncer les conditions de vie dans les quartiers".

Prises de vues, bandes son, jeu d'acteur ou encore rédaction scénarios, deux courts métrages ont été entièrement réalisés par leur soin afin de "montrer la force de la jeunesse". Le premier "Regards Croisés" crée en 2015 a rencontré un succès inattendu et le second "La chance" crée fin 2016 a suivi le même chemin. Paris, Avignon, Marseille, Bordeaux et même Molenbeek, en Belgique, dans le cadre de ce projet, les jeunes ont fait la promotion de leur réalisation en allant à la rencontre du public. Lors de leurs différents séjours, ils ont pu échanger leurs idées, et ont démontré que la jeunesse des quartiers est loin de celles qui est dépeins par les médias.

Loin de la violence, des trafics et autres actes de délinquance, c’est une jeunesse riche du cœur, qui se bat pour la bonne cause, mais aussi riche de culture et de talent. Les jeunes grenoblois ont ainsi pu faire des rencontres extraordinaires qui les ont marqués et les ont conduits à créer leur propre association. Et c’est à partir de là que la base d’Associa’jeunes a été posée.

Associa'jeunes : l'association qui fait émerger la jeunesse

Associa'jeune offre la possibilité aux jeunes d'explorer le domaine de la danse, du graphisme, du chant ou de la musique.(c) Associa'jeunes
Associa'jeune offre la possibilité aux jeunes d'explorer le domaine de la danse, du graphisme, du chant ou de la musique.(c) Associa'jeunes
Aujourd'hui, si l’on demande à l’équipe d’Associa’jeunes de définir leur association en un seul mot, la réponse est unanime, "impossible car cette association est beaucoup trop de choses pour que l’on puisse la caractériser avec un seul mot". Mais pour résumer, ils expliquent que l’association vise à "donner, grâce à l'art, des moyens et des outils d’expression aux jeunes". Ainsi toutes personnes âgées entre 15 et 25 ans, souhaitant découvrir et s’initier à une pratique artistique parmi la danse, le graphisme, le chant ou la musique sont les bienvenues au sein des ateliers proposés.

Les jeunes sont aussi amenés à s’engager dans de nombreux partenariats. Le plus important étant celui avec la MJC Desnos situé au coeur de Grenoble. Ce partenariat les a notamment menés à agir dans le cadre de la semaine pour la non-violence, ce qu’eux préfèrent appeler "la semaine de la paix". Une valeur, que l’association défend, en plus de celle de la détermination. Car comme ils le disent si bien, "Associa’jeunes c’est des rencontres, de l’art, de la détermination dans la réalisation de ses projets afin de pouvoir faire bouger les choses, faire évoluer les mentalités et l’opinion sur la jeunesse…une jeunesse qui se doit d’émerger ". D'ailleurs, l'association, en collaboration avec la MJC Desnos, la Ville de Grenoble, et d'autres partenaires à mis en place un grand temps intitulé "Émergence". Celui-ci permet à des jeunes de se produire en public, une manière de partager leur talent et pour certains de se faire repérer.

Opéra-Street : un spectacle "pour faire changer les mentalités"

L'association est à l'origine d'Opéra Street, un spectacle "pour faire changer les mentalités" (c) Marwa Bouchkara
L'association est à l'origine d'Opéra Street, un spectacle "pour faire changer les mentalités" (c) Marwa Bouchkara
En parlant d’émergence, l’association s’est également lancée dans une aventure, celle de la création. Elle est, en effet, à l'origine du spectacle "Opera’Street" qu'elle espère prochainement joué à Paris et ailleurs en France et en Europe - en fonction des acceptations pour mise à disposition des salles. Comme son nom l'indique, ce spectacle allie l'opéra à l'art urbain. L'histoire qui y est raconté est très représentative de l'histoire de l'association aussi bien par le biais des différentes formes artistique que du pitch. Dans cette création, le groupe, composé de 20 jeunes artistes aux talents multiples, présente différents tableaux. Dans chacun d'entre eux, une ligne conductrice, l’histoire d’un personnage, joué par deux frères, l’un représentant "le moi enfant" et l’autre "le moi futur". L’idée, tout au long de la représentation, étant de permettre au jeune enfant, confronté à ses rêves, d’avoir le soutien de son lui futur pour avancer dans sa vie. "Mais comme la vie n'est pas si simple", le jeune enfant va être confronté à un grands nombre de difficultés qui ne sont pas toujours de son fait. Ce spectacle est clairement une manière de montrer les fléaux qui ont existé et qui parfois persistent dans notre société actuelle. C’est aussi une façon de montrer aux jeunes, et à tout le public, l’importance de la détermination. Ne pas se laisser abattre et toujours se battre pour la réussite, c’est d’ailleurs ça que l’association défend au quotidien pour "permettre à la jeunesse oubliée, celle qui est délaissée ou découragée de se soulever pour faire changer les mentalités". En 2020, l'action de l'association devrait se poursuivre dans ce sens. Une année qui sera "remplie de projets d'envergure différentes mais toujours avec les jeunes et pour la jeunesse".
 

audio_marwa_bouchkara_associa__jeunes.m4a audio Marwa Bouchkara associa'jeunes.m4a  (3.2 Mo)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Facebook