Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

HONGRIE - De l'humanitaire en toute discrétion


Par Colette Dehalle Rédigé le 09/02/2009 (dernière modification le 09/02/2009)

Vous connaissiez sans doute le Paris-Dakar qui à l'époque où il méritait vraiment son nom faisait la une des journaux pendant quelques jours. Pour diverses raisons, il a été délocalisé en Amérique du Sud et cette année il a traversé l'Argentine. Le Rallye Budapest-Bamako qui vient de s'achever a lui un tout autre but, il soutient notamment l’Association pour la Sauvegarde de l’Enfance, ASE-Mali, qui vient en aide aux enfants démunis de ce pays pauvre d'Afrique.


Les caravaniers du Budapest-bamako
Les caravaniers du Budapest-bamako
Pour sa quatrième édition, une délégation des participants à cette course se trouvait le 1er février à Bamako. Conduite par Sandor Balogh, président du comité d’organisation du rallye, elle s'est rendue au siège de l'ASE-Mali pour prendre connaissance sur place des conditions de vie des enfants d'un orphelinat qu'elle gère. Sa directrice Doumbia Mali Bibi Sangho, par ailleurs présidente de l'association et qui a consacré sa vie aux enfants défavorisés, les a informés des conditions de fonctionnement de cette structure qui héberge plus de 100 enfants orphelins ou ayant des parents totalement démunis. Elle a révélé combien les conditions étaient difficiles malgré l’aide du gouvernement malien, location du siège, entretien quotidien des enfants qui s’élève à environ 130 000 CFA, soit 200 €. Il lui faudrait trouver une source de revenus pour que l'orphelinat acquière une véritable indépendance financière.

Un participant du Budapest - Bamako
Un participant du Budapest - Bamako
Sandor Balogh a pour sa part rappelé que son organisation poursuivrait son action d'aide aux enfants démunis. Il a souligné que le Rallye n'était pas une course ordinaire mais avait un but essentiellement humanitaire et qu'au long de ce trajet d'environ 10 000 km les quelque 400 participants de quarante-cinq nationalités avaient distribué vêtements, médicaments et manuels scolaires dans les villages traversés. Et d'ajouter que ce n'était qu'un début. Balogh a offert à l’orphelinat de la part des membres de l'organisation de nombreux lots de produits alimentaires et des vêtements. Un bébé recueilli depuis peu par l'institution a été baptisé par Doumbia du nom d’un des membres de la délégation. N'est-ce pas là une excellente façon de sceller cette coopération qui ne s'affiche pas mais sait être efficace.










1.Posté par nickson le 31/05/2010 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour ,je suis fan du foot, je suis amerement déçu des déclaration de Mr Eto'o fils, qui se pre...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du PodCast Journal





Les derniers articles

Les dernières actus du Danemark

02/11/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Hongrie

29/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Russie

18/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus du Luxembourg

17/09/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Suède

10/09/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Grèce

21/08/2018 - Podcast Journal




Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Facebook