Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Interview: La sécurité dans les lycées américains


Suite à la tuerie du lycée de Parkland le 14 février 2018, une grande manifestation anti-armes est prévue dans la capitale des États-Unis pour le 24 mars. Afin de mieux comprendre comment les établissements scolaires vivent cette insécurité nous avons proposé un entretien à Elena, professeure de langues dans un lycée public de Caroline du Sud.


Illustration. Image du domaine public.
Illustration. Image du domaine public.
securite_lycee.mp3 Sécurité lycées.mp3  (151.57 Ko)

Comment avez-vous appris le drame du lycée de Majory Stoneman Douglas?
C'est vraiment effrayant ce qui s'est passé à Parkland. Je ne l'ai pas appris tout de suite au lycée, mais c'est ma mère qui me l'a annoncé à la fin de la journée ce jour-là.

Les élèves ont vécu ce drame de quelle façon?
Je n'ai pas entendu les élèves parler de ça en classe mais c'était plutôt les professeurs qui en parlaient. Le vendredi après les événements, le proviseur du lycée a fait une réunion ouverte afin que les élèves puissent donner leur opinion par rapport à la sécurité dans notre établissement. Il voulait savoir s’ils se sentent en sécurité ou pas.

Il n’y a pas eu de manifestation?
Non, je n'ai pas vu de mobilisation de la part des élèves, mais je sais qu'ils sont concernés. Je sais aussi qu'ici on a des lycéens qui détiennent des armes chez eux, puisque c'est une ville où l'on pratique beaucoup la chasse.

Concernant la sécurité, avez-vous changé vos habitudes dans l’établissement?
Oui, depuis l’événement, nos mesures de sécurité ont été renforcées. Les élèves doivent absolument porter un badge qui les identifie. On ferme les portes de nos salles de classe à clé. Ils ont même créé une "tip line" que l’on peut utiliser à n'importe quel moment afin de prévenir en cas de danger. On nous rappelle constamment les procédures à suivre en cas d'urgence et on fait régulièrement des exercices.

Comment vivez-vous cette situation?
Pour ma part, je suis obligé d’être plus attentive à ce qui se passe autour de moi. Je sais qu'il y a d'autres établissements en Caroline du Sud qui ont eu des appels de menaces pour créer de la terreur. Maintenant on prend tout très au sérieux et on peut aller en prison juste pour avoir fait peur aux autres.



14/03/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 64







Retrouvez le Podcast Journal :