Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Jay-Z sommé de prendre parti dans une affaire de discrimination


Récemment, le grand magasin new-yorkais Barneys était accusé de discrimination raciale par deux clients afro-américains. Depuis, cette affaire a fait une autre victime, inattendue: le rappeur Jay-Z.


Cela promettait d'être l'affaire des fêtes de fin d'année. La collaboration entre Jay-Z et le grand magasin Barneys est aujourd'hui compromise suite à une polémique qui enflamme les réseaux sociaux dans une affaire de discrimination raciale.

A l'origine de cette polémique, l'arrestation de deux Afro-américains soupçonnés de vol dans le magasin et qui auraient en fait été l'objet de racisme. Les victimes, Trayon Christian et Kayla Phillips ont été accusés par le magasin d'avoir respectivement effectué une transaction frauduleuse et payé avec une fausse carte. Ils ont tous les deux porté plainte contre Barneys.


Une pétition rassemblant 15.000 signatures

Si Barneys s'est excusé suite à cette affaire, ces excuses n'ont pas suffit aux internautes. Sur les réseaux sociaux, les pressions se font de plus en plus fortes pour que Jay-Z s'exprime à son tour sur le sujet. Une pétition circule même sur Internet pour que le chanteur mette fin à sa collaboration avec le grand magasin. Elle a rassemblé en quelques jours 15.000 personnes.
L'attente et la demande des internautes est d'autant plus forte que Jay-Z a, dans le passé, plusieurs fois appelé au boycott de marques jugées discriminatoires.

Cette mobilisation a poussé le chanteur à s'exprimer sur son site. "Je parle et prend mes décisions sur des faits, et non des émotions. Je n’ai fait aucun commentaire jusqu’à présent parce que j’attends les faits et le résultat d’une réunion entre des représentants communautaires et les dirigeants de Barneys" a déclaré Jay-Z.
Il a également pris soin d'ajouter que l'argent récolté avec le magasin ne lui reviendrait pas personnellement. 25% des bénéfices de la collaboration entre le chanteur et Barneys devait en effet servir à financer la Shawn Carter Foundation, la fondation du rappeur qui aide les lycéens à accéder à l'université grâce à un système de bourse.


29/11/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 13





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :