Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Kinshasa-Brazzaville: Recrudescence de la xénophobie?


Il y a plus de deux mois, une vidéo montrant des femmes victimes d’agressions sexuelles, de la part des éléments de la Police nationale congolaise, faisait le tour des réseaux sociaux. Depuis le 29 juillet, une autre vidéo, mettant en cause des éléments de la garde républicaine, indigne l’opinion.


congo_xenophobie.mp3 Congo_xenophobie.mp3  (180.61 Ko)

Pour "assurer la sécurité des populations", des éléments de la garde républicaine - unité de la Police nationale qui a en charge la sécurité du Chef de l’État -, déshabille des femmes. Postée sur YouTube, la vidéo a été supprimée pour des raisons de non-respect des règles concernant la nudité et le contenu à caractère sexuel.

Néanmoins, une chaîne Congolaise de Kinshasa, Télé Tsanghu a pu se procurer les images mardi matin et faire un arrêt sur le visage de l’un des "bourreaux".

Contexte socio-culturel

Les rapports qu’entretiennent les deux pays, n’ont jamais été des plus cordiales depuis plusieurs décennies. Les peuples des deux rives qui, pourtant, parlent les mêmes langues, ne s’acceptent guère. Ceux de Brazzaville accusent leurs voisins de Kinshasa d’être responsables de toutes les déviances sociales que connait leur pays (vol, prostitution, etc.).

Quelques jours avant cette scène, le chef de la police nationale Congolaise (Brazzaville), invitait les Brazzavillois à "tuer les Zaïrois". (Voir vidéo)

Dérapage total de la police

Comment des éléments de la Police nationale peuvent-ils se livrer à de tels actes? Qui en est le principal commanditaire? Y aurait-il un réel problème de fond, un manque de formation par exemple? Comment expliquer qu’un élément de la police nationale ne connaisse pas ses devoirs vis-à-vis du peuple?

Les autorités de la police congolaise prévoient-elles de punir ces éléments? Selon plusieurs Brazzavillois, les éléments de la garde républicaine bénéficieraient d’aucune impunité. Ces actes seraient-ils la résultante des propos du chef de la Police nationale congolaise, demandant à la population brazzavilloise de "tuer tous les Zaïrois"? Car les femmes déshabillées seraient ressortissantes de la République Démocratique du Congo (RDC). Affaire à suivre…

02/08/2013








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :