Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Gustave Munezero

L’ambassadeur de Suisse auprès de l’ONU Peter Maurer a entamé son nouveau mandat de président de la commission onusienne de consolidation pour la paix au Burundi.



L’ambassadeur de Suisse auprès de l’ONU Peter Maurer a entamé son nouveau mandat de président de la commission onusienne de consolidation pour la paix au Burundi.
L’ambassadeur de Suisse auprès de l’ONU Peter Maurer a entamé son nouveau mandat de président de la commission onusienne de consolidation pour la paix au Burundi.
"Je pense aux quelque quatre millions d’enfants qui y sont nés depuis 1993" et qui n’ont "connu que la crainte de violences imminentes", a déclaré Peter Maurer, selon le texte de son discours. Ils "méritent ce que nous (...) considérons comme un dû: un avenir meilleur, fait de sécurité et de dignité" ; a déclaré Peter Maurer devant l’assemblée générale de l’ONU.

Peter Maurer a été élu le 29 juin à la tête de la commission onusienne. Il a débuté le 1er juillet son mandat, qui durera un an, et succède ainsi à la Suède.
Depuis son indépendance en 1962, le Burundi a connu de nombreux massacres génocidaires entre tutsis et hutus ainsi qu’une guerre civile de 13 ans. Ces violences ont créé de profonds clivages au sein de la société burundaise. En 2005, les anciennes troupes rebelles hutues ont gagné les élections parlementaires.

La Suisse est active dans la région. Grâce à la Direction pour le développement et la coopération (DDC), elle soutient entre autres le désarmement ainsi que des projets pour la justice et la bonne gouvernance.
La commission de l’ONU pour la consolidation de la paix au Burundi a été créée le 23 juin 2006 suite à une décision du Conseil de sécurité. Son but est de consolider le fragile armistice en paix durable. L’ambassadeur suisse réclame également dans ce but "l’instauration d’un tribunal spécial" et la fin des impunités pour les crimes commis au cours du conflit.


19/07/2009








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :