Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

L'amer société de Raphaël Haroche


Connu et reconnu pour sa musique et ses albums à l'univers si particulier, le chanteur Raphaël revient aujourd'hui avec un premier recueil de nouvelles nommé "Retourner à la mer". La plume comme échographie d'âmes humaines malmenées.


Couverture partielle de "Retourner à la mer" de Raphaël Haroche. Cliquez ici pour commander le livre
Couverture partielle de "Retourner à la mer" de Raphaël Haroche. Cliquez ici pour commander le livre
raphael.m4a Raphaël.m4a  (150.08 Ko)
"Un colosse, vigile dans les salles de concert, et une strip-teaseuse, au ventre couturé de cicatrices, partagent une histoire d’amour… L’employé d’un abattoir sauve un veau de la mort et le laisse seul dans l’usine fermée pour le week-end. À sa sortie de l'hôpital, un homme part se reposer dans le Sud avec sa vieille maman. Trois adolescents livrés à eux-mêmes entendent un bruit inconnu qui pourrait bien être celui de la fin du monde. Tous ces personnages prennent vie en quelques phrases, suivent leur pente et se consument. Il suffit d’un contact, peau contre peau, d’un regard, d’une caresse, pour racheter l’humanité.

Raphaël Haroche nous décrit dans un style fin et épuré les états d’âme d’êtres malmenés. Les questions qu’il pose au lecteur sont profondes, inattendues, parfois drôles; elles sont toutefois traitées de telle manière que l’étrangeté ou le tragique touchent au poétique, au sensoriel
".


Raphaël Haroche, une âme à la mer

Sa musique est réputée pour être un appel aux voyages et à l'exil. Car Raphaël a toujours aimé véhiculer ce côté vagabond solitaire, interrogeant alors les interrogations contemporaines, comme l'eut été le poète Arthur Rimbaud en son temps. Le chanteur nous propose aujourd'hui treize nouvelles. Toutes inspirées d'âmes humaines éreintées. Comme Maurice Pons dans son recueil de nouvelles "Douce-Amère", l'écriture de Raphaël Haroche a quelque chose de savoureux, avec néanmoins une pointe d'amertume, tant le désarroi de ses personnages peut-être fort. La noirceur de ce livre aurait de quoi repousser, si nous n'étions pas agréablement surpris par de petits moments d'extrême sensibilité poétique. Dans ce livre, l'intérêt de certaines nouvelles ne nous marque pas. Il faut alors s'accrocher à notre sensitivité et à notre propre vécu pour être transporté par quelques une d'entre elles. L'ensemble offre finalement, une échographie, certes noir mais très juste, de notre société contemporaine. Nous invitant dès lors à nous interroger sur notre avenir.

Avec son écriture aux caractéristiques très cinématographiques, tant dans sa musique que dans ses écrits, Raphaël réussit comme Gaël Faye (prix Goncourt des lycéens), à passer d'un univers à l'autre avec un certain talent. Après la musique et la littérature, il nous le confirme: Raphaël Haroche est un homme à suivre.



11/03/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :