Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

L’ex-Première ministre de l’Ukraine a été incarcérée

Communication de notre partenaire


Ioulia Timochenko a été condamnée à sept ans d'emprisonnement par un tribunal de Kiev pour la signature, en janvier 2009, d'un contrat énergétique d'une valeur correspondant à plusieurs millions de dollars avec la Russie lorsqu'elle était Première ministre.Elle a été incarcérée mardi 11 octobre 2011.


Amnesty International demande la remise en liberté de l’ex-Première ministre de l’Ukraine

"Les poursuites engagées contre Ioulia Timochenko ont un caractère politique. Les charges retenues contre elle ne sont pas reconnues par la loi et visent à transformer en infractions des décisions qu'elle a prises dans le cadre de l'exercice de ses fonctions", a déclaré John Dalhuisen, directeur adjoint du programme Europe et Asie centrale d'Amnesty International. "Les décisions politiques regrettables - si tel était le cas de celles prises par Ioulia Timochenko - doivent être sanctionnées par les urnes, et non par les tribunaux. Sa condamnation pour ces chefs d'accusation étant illégitime, Ioulia Timochenko doit être libérée immédiatement."

Ioulia Timochenko, figure majeure de l'opposition en Ukraine, a été Première ministre de janvier à décembre 2005, puis de décembre 2007 à mars 2010. Son procès pour abus de pouvoir après la signature d'un contrat entre la société pétrolière et gazière publique Naftogaz Ukraine et le géant énergétique russe Gazprom s'est ouvert en juin 2011.
Au moment où ce contrat a été signé, Gazprom avait augmenté ses tarifs de 40 % et l'Ukraine était dans une impasse dont elle devait sortir pour faire fasse à la demande énergétique nationale. Ioulia Timochenko avait alors conclu un contrat avec le président russe Vladimir Poutine, contrat dont l'accusation affirme qu'il a coûté l'équivalent de 194,6 millions de dollars à l'État ukrainien. Il a également été allégué que l'ex-Première ministre n'avait pas reçu l'approbation de son cabinet ministériel avant de prendre cette décision.

Ioulia Timochenko fait l'objet de poursuites dans le cadre de deux autres affaires. Le 30 décembre 2010, elle a été inculpée de forfaiture pour avoir reçu 180 millions d'euros sur la vente d'un quota de gaz à effet de serre à une compagnie japonaise. Ioulia Timochenko est également accusée d'avoir retardé en décembre 2009 la signature d'un arrêté pour le dédouanement d'une livraison de 1000 véhicules Opel Combo. Le délai aurait entraîné une perte budgétaire de l'ordre de 4,6 millions de dollars.
ioulia_timochenko.mp3 Ioulia_Timochenko.mp3  (396.86 Ko)


19/10/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :