Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Christophe Perron

La Hongrie fortement touchée par le blocage du gaz russe en Ukraine


Depuis le nouvel an, l'entreprise russe Gazprom a coupé l'approvisionnement en gaz de l'Ukraine, accusant Kiev de lui devoir 2 milliards d'arriérés de paiement et d'effectuer des prélèvements illégaux dans les gazoducs destinés aux pays de l'UE. Ce blocage, dû a un conflit bilatéral, a des conséquences sur l'économie internationale puisque l'Europe entière et notamment la Hongrie se voient privées
d'une grande partie de leur approvisionnement en énergie.


le siège de Gazprom (source Wikipedia)
le siège de Gazprom (source Wikipedia)
Dès dimanche, les livraisons de gaz à destination de la Hongrie connaissaient une baisse de 25 %. Lundi, une réunion de crise a été organisée par le ministre de l'Energie Csaba Molnar pour évaluer les besoins de la population hongroise dans une période de grand froid où la consommation de gaz est la plus importante et ainsi prendre d'éventuelles mesures de restriction.
La consommation quotidienne de gaz en Hongrie qui est d'environ 63 millions de mètres cubes devrait passer à environ 70 millions avec le temps hivernal. Or le pays reçoit 65 % de son gaz de Russie. Csaba Molnar a qualifié la situation de critique mais a toutefois tenu a rassurer la population, «nous puisons à fond dans les réserves, cela est suffisant pour des semaines mais si la situation ne change pas après, il faudra envisager des mesures d'austérité mais pas pour la population».
Le groupe MOL, qui exploite le réseau gazier hongrois, a déjà demandé aux principaux usagers
d'utiliser des énergies alternatives. Toutefois, Budapest n'a pas été en mesure de vendre du gaz à la Serbie, pays où se trouve une importante minorité hongroise.
Enfin, de son côté, le Premier ministre Ferenc Gyurcsany a envoyé une lettre aux dirigeants
russes, ukrainiens et tchèques pour tenter de trouver une solution.

Un blocage économique sur fond politique

En apparence ce blocage entre la Russie et l'Ukraine est dû à l'échec de négociations entre deux partenaires commerciaux, mais en fait les intérêts des clans oligarchiques et les pressions politiques ne sont certainement pas étrangers à ce conflit. La Russie tient en effet à conserver son réseau d'influence en Ukraine, notamment dans l'est du pays où les communautés russophiles dominent. De plus, la flotte russe a une base importante à Sébastopol en Crimée dont le bail doit être renouvelé en 2017. Quoi qu'il en soit, les deux parties usent d'intox et de ruse, l'Ukraine affirme avoir des réserves suffisantes pour tenir jusqu'à mi-mars et la Russie tente d'ignorer les pertes financières énormes pour Gazprom. L'Union européenne, bien que très touchée par le blocage, persiste pour l'instant à voir dans ce problème un simple échec de négociations commerciales. Une délégation de l'UE a tout de même été envoyée à Kiev pour rencontrer les représentants du gouvernement ukrainien et tenter d'entrer en contact avec les dirigeants de Gazprom.


09/01/2009




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :