Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

La Sierra Leone doit abandonner les charges retenues contre deux rédacteurs en chef

Communication de notre partenaire


Par J.N.B.L. Rédigé le 03/11/2013 (dernière modification le 03/11/2013)

Les autorités sierra-léonaises doivent abandonner toutes les charges retenues contre deux rédacteurs en chef uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression, a déclaré Amnesty International.


sierra_leone.mp3 Sierra_Leone.mp3  (171.43 Ko)

Mercredi 23 octobre, Jonathan Leigh et Bai Bai Sesay, tous deux rédacteurs en chef de l’Independent Observer, ont été inculpés de diffamation pour avoir publié un article critiquant le président sierra-léonais, Ernest Bai Koroma. Ils sont maintenus en détention depuis et se sont vus refuser une remise en liberté sous caution.

"Les accusations de diffamation portées à l’encontre des travailleurs des médias sont symptomatiques du climat très inquiétant pour la liberté d’expression dans cet État d’Afrique de l’Ouest. Les autorités doivent abandonner toutes les charges et libérer ces deux hommes immédiatement et sans condition. Leur placement en détention et les charges pénales retenues contre eux semblent découler du fait qu’ils ont effectué pacifiquement leur travail de journaliste. Les autorités sierra-léonaises doivent respecter le droit à la liberté d’expression. La critique légitime des représentants de l’État ne doit pas servir de prétexte pour restreindre la libre parole", a indiqué Lisa Sherman-Nikolaus, spécialiste de la Sierra Leone à Amnesty International.









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du PodCast Journal









Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Facebook