Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

La série Netflix Marianne : l’empreinte du renouveau français


Par Fanny Jacob Rédigé le 12/11/2019 (dernière modification le 13/11/2019)

La série Marianne, une série d'horreur, distribuée par le géant américain Netflix, est la tête de fil d'une nouvelle façon de penser la série française, zoom sur cette série hors du commun et petit recap des séries françaises à absolument regarder!


@mariannenetflixserie
@mariannenetflixserie
Le vendredi 13 septembre dernier, la plateforme aux multiples succès Netflix dévoilait dans un magnifique coup marketing sa série d’horreur française : “Marianne”. Elle a tout d’une série à suspense américaine mais conserve toujours cette petite touche à la Française, une caractéristique qui touche de plus en plus de séries dans l'Hexagone. Retour sur cette série événement qui nous a fait hérisser les poils et qui se place, aujourd’hui, en tête de fil d’une nouvelle façon de penser la série en France.

“Marianne” ou la surprise horrifique

Les séries d’horreur françaises sont peu nombreuses, on le sait. On peut encore citer “Dead Crossroads” qui date de 2012 par exemple, mais c’est très peu. La série Netflix “Marianne” en a surpris plus d’un lors de sa sortie. Réalisée et écrite par Samuel Bodin (“Welcome to Oxford”, 2010) et co-écrite par Quoc Dang Tran (“Mousquetaires”, 2010), elle figure parmi les rares séries d’origine françaises présente sur la plateforme de streaming américaine.

Petit résumé de la série à frisson : L’écrivaine Emma Larsimon, auteure à succès, finalise tout juste sa saga “Marianne”, une histoire d’horreur sur une sorcière qui lui aurait été inspirée par ses propres rêves, étant enfant. Lors de la séance de dédicace de son dernier roman, celle-ci reçoit la visite d’une amie d’enfance qui vient avec des nouvelles inquiétantes, cette rencontre la poussera à retourner dans sa ville natale, avec son amie Camille, là où tout a commencé. L’histoire d’Emma se corse lorsque celle-ci y découvre tout une série de phénomènes paranormaux et notamment le fait que les personnages qu’elle a elle-même inventé dans ses livres existent bel et bien…

L’ambiance est donnée dés les premières scènes avec le sublime et horrifique jeu d’acteur de Mireille Herbstmeyer (Madame Daugeron aka Marianne) qui donne le ton au personnage emblématique de la sorcière. Une ambiance sombre à la Stranger Things ou encore de jolies plans grisés sous le ciel breton, la série, en plus d’être riche en suspense et en scènes "screamer" comme on les aime, est également un bonheur pour les yeux dans sa réalisation.

L’ambiance mais pas que… Car oui, la saison 1 se composant de 8 épisodes, celle-ci reste rapide au niveau de l’intrigue et du développement des personnages. Mais, bien que cette saison passe à grande vitesse à nos yeux, plusieurs thématiques en ressortent comme la relation parents/enfants entre Emma (incarnée par la révélation Victoire Du Bois) et monsieur et madame Larsimon, ou encore les "bêtises" d’enfance, qui dans la série nous apprend que nos actes ont des conséquences... Le thème du surnaturel est cependant le plus présent : entre la sorcière Marianne et le mystérieux comportement des habitants de la ville natale d’Emma, la série vient poser la question de la limite entre la fiction et le réel d’une habile façon.

Au niveau du casting, on retrouve certains acteurs déjà connus de nos antennes françaises tels que Lucie Boujenah alias Camille ou CamCam (dans la série “Soda” notamment) ou encore Alban Lenoir alias Inspecteur Ronan (dans le film “Gueule d’Ange”), mais c’est globalement la découverte qui prône. C’est une caractéristique que l’on retrouve beaucoup dans nos films et séries françaises actuelles : donner leurs chances à des acteurs émergents.

“Marianne” et le renouveau de la série françaises

On remarque aisément une nouveauté dans nos séries françaises en terme de réalisation ou encore d’intrigue, le jeu d’acteur ou la manière dont bouge la caméra se rapprochant de la réalisation typique américaine ou anglaise. Marianne n’est qu’une série parmi d’autres pépites dans l’univers de la série française.

Côté Science-fiction, on a “Osmosis”

Comme les séries d’horreur, les séries de science-fiction sont rares en France. Mais, c’était sans compter sur la série “Osmosis”, alors constituée elle aussi d’une seule saison (pour l’instant) de 8 épisodes. Une série, créée par Audrey Fouché et réalisée par Sarah Aknine, Aude Albano et Claude Chelli, qui n’a rien à envier aux Américains en matière de réalisation ou de jeu. Agathe Bonitzer donne la réplique à Hugo Becker pour une série qui soulève de grandes questions morales à la fois sur le côté éthique (implanter des micro-robots dans le cerveau de jeunes) mais aussi sur la question du partenaire idéal et de l’amour. La série est également sortie sur Netflix en mars 2019.

Thriller-Fantastique : “Zone Blanche”

Zone Blanche ouverture © Netflix
Zone Blanche ouverture © Netflix
Diffusée depuis avril 2017 sur France 2, la série franco-belge créée par Mathieu Missoffe et redistribuée par Netflix est un des plus grands succès de ces dernières années en France.
Reprenant un thème bien connu des Français en grande campagne, la zone blanche, la série s’attarde sur le thème de l’isolemment et met en avant l’importance de notre réseau actuel et ce qui est devenu aujourd’hui une nécessité, être connecté. L’histoire se passe à Villefranche, un village au cœur d’une forêt sauvage, un univers sombre et froid bouleversé par des meurtres inexpliqués. Les personnages principaux vont alors devoir élucider le mystère qui plane sur cette fameuse forêt. La série offre alors un magnifique panorama des Hautes-Vosges : un lieu parfait pour ce genre d’ambiance d’après le producteur, mais aussi pour ses paysages époustouflants qu’on retrouvera tout au long des 16 épisodes.

Réadaptation international ou remake de “Skins” : “Skam France/Belgique”

SKAM extrait de la Saison 2 © France TV slash
SKAM extrait de la Saison 2 © France TV slash
“Skam” est une série bien connue, malheureusement très peu cependant dans sa version française. La série reprend le concept norvégien du même nom et proposent des thèmes qui touchent principalement les adolescents au lycée tel la série Skins UK ou Skins US a pu le faire avant elle. La série est diffusée depuis février 2018 sur les plate-formes web France.tv Slash et RTBF Auvio ainsi qu’à la télévision sur La Trois et sur France 4. La série suit plusieurs adolescents dans leurs amitiés, amours, et passions, mais aussi au travers de drames et questions sociétales telles que la place de la femme dans le système, la religion, le viol, l’homosexualité, l’abus, les réseaux sociaux et le harcèlement… à l’image du film français “BangGang” qui comptait également parmi le casting la belle Marylin Lima (connue sur Tumblr) alias Manon dans la série “Skam”. La série compte déjà 42 épisodes d'environ 20 minutes.

Après “Skam”, Amour ou “Plan Cœur”

Diffusée depuis décembre 2018 sur le géant Netflix, la série Plan Cœur vaut le détour. Créée par Noémie Saglio et Julien Teisseire, la série raconte les histoires d’amour adolescentes et tout ce qu’il y a autour : amitié, déception, dépression… En 6 épisodes, la série réussit à mettre en lumière beaucoup de questions chez les jeunes comme la série américaine “Sex Education” diffusée sur Netflix, a pu le faire. La saison deux vient d’ailleurs de sortir le 11 octobre 2019.
32165__online_audio_converter_com_.mp3 Marianne : l'empreinte du renouveau français  (3.92 Mo)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook