Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

"La traversée"


Le duo KosmoSuna a dévoilé en décembre 2016 "La traversée", première partie d’un long voyage nommé "Chrysalide". Une épopée audiovisuelle et introspective dont vous êtes le créateur.


Le regard

Photo (c) Elie Leon
Photo (c) Elie Leon
la_traversee.mp3 La traversée.mp3  (432.45 Ko)

"On ne peut vraiment saisir que la valeur profonde d’une œuvre qu’en dépassant le point de vue technique." Paul Maury

Dépassant les clivages musicaux ainsi que l’univers underground, les deux frères proposent de nombreuses directions musicales: de la e-expérimentale aux voix ancestrales chamaniques en passant par de la pop galactique, le chatoiement des couleurs et la sincérité des corps nous transportent loin du carcan de convenance. Aux airs des innombrables traversées, des villes visitées comme Hampi, Bristol, Reykjavik et des cultures découvertes la chrysalide s’est tissée afin d’étoffer la création, de l’épouser. De cette union, est né ce projet.


Aveugle

Le syncrétisme audio et visuel dont il est question se compose d’inspirations diverses. Il y a la résonance des chemins fangeux enjambés pour ce qui, au bout, en valait la peine mais il y a surtout le souvenir de ces regards croisés et de leurs destins entrelacés… Au travers de ces images, le corps se déstructure, se restructure pour ne faire qu’un et s’exprimer avec ce qui l’entoure: la nature, les couleurs, les sources de lumière. Tout ce qui est intarissable. Et alors le corps se constitue, la mémoire devient universelle car parfois avant même que le masque ne tombe: l’éphémère peut sembler tout à fait éternel, le bonheur sans fin, sans failles.

Le masque

La fusion de sonorités ancestrales et modernes crée cette beauté expérimentale aux mystères insondables de l’instant présent. L’engouement libidineux de son auditorium, le nôtre est certain. L’expression de la nudité par les mues du corps provoque chez nous non pas le désir sexuel primaire de cet animal que nous sommes devenus. Non, il provoque chez nous le désir de la délivrance, l’homme prisonnier de ce masque animal voulant s’exprimer, l’animal voulant retrouver sa part d’humanité…

Voici l'interview un peu spéciale, en attendant le clip.

"La traversée"


24/01/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo Saâdane Afif - 06/12/2017

Les faces d'Albé - 27/11/2017

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :