Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Le Festival de Cannes a été reporté à une date ultérieure


Par Rédigé le 17/05/2020 (dernière modification le 15/05/2020)

C’est la troisième fois dans toute l'histoire du Festival de Cannes que la Croisette sera vide au moment où devrait se dérouler ce grand événement cinématographique.


La COVID-19 a déserté la Croisette

Photo crédit (c) John Rasimus
Photo crédit (c) John Rasimus
Dès la mi-mars, avec la mise en place en France des restrictions dues à la pandémie,  il était évident que la 73e édition du festival de Cannes qui devait avoir lieu aux dates initialement prévues, du 12 au 23 mai, serait reportée. La décision qui devait être prise officiellement le 15 avril au cours d'une réunion entre les organisateurs, a finalement été modifiée au vu des risques sanitaires encourus. En effet, le festival attire chaque jour quelque 60.000 visiteurs (2019), dont 5.000 journalistes.
Le 14 avril, suite à la déclaration du président de la République française, le comité d’organisation du Festival de Cannes a diffusé un communiqué de presse où il était mentionné qu’on avait pris acte qu’il était désormais difficile de penser que l’événement pourrait avoir lieu cette année sous sa forme habituelle à cause de la COVID-19: ‘‘Néanmoins, nous avons commencé de nombreuses consultations dans le milieu professionnel en France et à l’étranger. Elles s'accordent sur le fait que le Festival de Cannes, qui est un instrument essentiel de soutien à l’industrie cinématographique, doit continuer à étudier l’ensemble des éventualités permettant d’accompagner l’année cinéma en faisant exister les films de Cannes 2020 d’une manière ou d’une autre’’. Les organisateurs ont affirmé aussi que la santé publique demeurait une priorité et bien que de nombreuses incertitudes régnaient encore sur la situation sanitaire internationale, la direction du festival espérait être en mesure de faire savoir rapidement quelles formes pourrait prendre Cannes 2020.

L’avenir est plus incertain que jamais.

Même après le déconfinement, si le virus ne s’est pas atténué d’ici à l’été, les grands festivals et événements avec public nombreux ne pourront pas se tenir, au moins jusqu’à mi-juillet prochain. ‘‘Une annulation sèche du Festival de Cannes n’est pas à l’ordre du jour’’, - a déclaré le délégué général Thierry Frémaux lors d'une entrevue exclusive accordée au Figaro. Il ne lâche rien: ‘‘Nous voulons être présents à l’automne pour contribuer au vaste chantier de la reconquête du cinéma. Ce métier, comme les autres, affronte le risque de devenir un champ de ruines, il faudra qu’on fasse tous preuve d’énergie et d’unité. Le Festival de Cannes veut y apporter sa part’’. Le comité d’organisation n'a pas voulu déserter le terrain au 15 avril en passant directement à l’année prochaine et en abandonnant r les films et ceux qui les réalisent.
mon_morceau.m4a Le Festival de Cannes a ét...  (2.74 Mo)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook