Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Le Père Noël, figure rénovée de Saint Nicolas


Par Rédigé le 24/12/2018 (dernière modification le 24/12/2018)

Au fil des siècles, de multiples influences ont façonné l’image du Père Noël telle qu’on la connaît aujourd'hui. Nadine Cretin, historienne et anthropologue, détaille ces évolutions.


Le Père Noël est inspiré de Saint Nicolas, évêque de Myre au IVe siècle. Image du domaine public.
Le Père Noël est inspiré de Saint Nicolas, évêque de Myre au IVe siècle. Image du domaine public.
les_aventures_extraordinaires_du_pe_re_noe_l.m4a Père Noël.m4a  (917.4 Ko)

Un vieil homme barbu, rondouillard, vêtu d’un costume rouge doté de revers en fourrure blanche, enserré d’une large ceinture de cuir. Existe-t-il une figure imaginaire plus planétaire que le Père Noël?

Inscrit dans notre culture populaire, le personnage nourri cependant rumeurs et confusions quant à son origine. N’en déplaise à une légende urbaine, le Père Noël n’est pas l’invention d’une célèbre marque américaine de soda. "Son histoire est beaucoup plus compliquée. Il faut remonter très loin dans le temps pour comprendre d’où il vient", énonce Nadine Cretin, historienne et anthropologue spécialisée dans les traditions occidentales. Elle animait une conférence le 7 décembre 2018 à Malestroit (Morbihan) consacrée aux traditions de Noël.


Saint-Nicolas, évêque fondateur

En réalité, l’histoire du Père Noël est étroitement liée à celle de Saint-Nicolas. Cet évêque d’Asie Mineure au IVe siècle est reconnu pour sa générosité envers les plus démunis. On lui attribue également la résurrection de trois enfants assassinés. Au fil des siècles, le saint devient le protecteur des petits. "Dès le Moyen-Âge, Saint Nicolas est représenté avec une grande barbe et une cape rouge", poursuit Nadine Cretin. La légende lui attribue la distribution de cadeaux et de friandises aux plus sages. Il est alors associé à son compère vêtu d’un manteau noir le Père Fouettard, chargé de punir les vilains chenapans.

Le passage de témoin entre Saint Nicolas et le Père Noël s’opère progressivement au XIXe siècle en Europe. En 1843, "Un chant de Noël" de Charles Dickens consacre l’esprit de Noël, empreint de charité, de convivialité et d'harmonie sociale et familiale. Parallèlement, "quand Saint Nicolas traverse l’Atlantique pour aller aux États-Unis, il laisse son aspect de Père Fouettard pour revêtir le visage d’un personnage généreux. La campagne publicitaire de Coca Cola en 1931 fixe définitivement son image", explique l'historienne. Le Père Noël adopte alors l’allure d’un grand-père débonnaire et attentif aux volontés de ses ouailles.

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le déferlement planétaire de "l’american way of life" viendra confirmer en Europe le potentiel marketing du Père Noël. Pour le plus grand bonheur des enfants... et de la fièvre marchande.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Facebook