Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Le concierge


Dans sa petite chambre de vingt mètres carrés, il a passé presque 35 années avec son épouse et ses 14 enfants.


Sous cinq étages ! Photo (C) Ibrahim Chalhoub.
Sous cinq étages ! Photo (C) Ibrahim Chalhoub.
A l’entrée de l’immeuble, deux portes juxtaposées vous accueillent. La première, juste en face, est une porte métallique offrant aux habitants et à leurs visiteurs le luxe d’être porté vers les différents étages du bâtiment. A sa gauche, une autre porte en bois peinte en jaune ne laisse transpercer qu’un faisceau lumineux provenant de la seule lampe de dedans et cela à cause d’une cassure à la base de la porte.
Derrière cette porte une famille de 16 membres a vécu pendant des années avant de pouvoir trouver un logement plus confortable.

Pendant ses années de travail, c’était à travers l’interphone que les habitants appelaient le concierge qui remplissait ses fonctions en toute efficacité en allant chercher les commandes des habitants, faisant des réparations dans l’immeuble. S’il ne savait pas le faire, il cherchait le bon réparateur et veillait à ce que le travail soit fait impeccablement et au plus vite.
Aidé par une taille remarquable et un visage brun assombri par le soleil, Abou Hussein faisait peur aux gens surtout quand il s’approchait de la porte comme un géant à chaque fois qu’un nouveau visage se présentait. Les habitants étaient alors rassurés et bien servis, et ils payaient ses activités comme il fallait. C’était à ces moments là seulement qu’on voyait les dents jaunâtres du concierge.

L’aide financière assurée par les habitants de l’immeuble à Abou Hussein était nécessaire pour qu’il puisse envoyer ses enfants à l’école. Ce sont ses enfants qui ont pu retirer Abou Hussein de la petite chambre, pour une vraie maison. En effet, ses filles, quand elles ont grandi et se sont mariées, ont acheté une maison pour leurs parents, fait qui a mis fin au travail de l’ancien concierge pour donner une chance à un autre.

Des années après son départ, Abou Hussein revient encore pour rendre des services à certains habitants de l’immeuble à cinq étages. Il ne monte pas, mais sonne pour parler avec Madame F. à travers l’interphone comme il en a eu l’habitude pendant ses 35 ans de travail. Il n’a pas changé, et peut être ne changera jamais.
podcast_concierge.mp3 Podcast_Concierge.mp3  (213.89 Ko)


Ibrahim Chalhoub
Correspondant - Photographe En savoir plus sur cet auteur
02/08/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :