Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Le court-métrage "Beauty", un nouveau thriller


Avec des choix esthétiques forts, Benjamin Rancoule a réalisé son dernier court-métrage intitulé "Beauty". Sorti le 18 avril 2016, ce thriller en noir et blanc promet de tenir les spectateurs en haleine. Un photographe américain vivant à Paris, une série de meurtres, des cordages, du maquillage, un téléphone, un couteau… Tous les éléments sont disposés pour emmener le public de surprise en surprise, de stupeur en horreur.


beauty_court_metrage.mp3 Beauty court-métrage.mp3  (862.69 Ko)

Coproduit par Benjamin Rancoule et l’acteur principal Peter Lamarque, Beauty est un thriller haletant en noir et blanc axé sur son personnage central. L’histoire relate l’aventure sordide d’un photographe américain installé à Paris. En manque d’amour et de reconnaissance, l’homme est rongé par un mal, un mal absolu.

Soudain sa vie prend un tournant lorsque l’une de ses modèles est sauvagement assassinée. Il ne sait pas encore qu’elle sera en fait la première d’une longue série. Alors que le cauchemar prend une dimension de plus en plus vertigineuse, l’étau se resserre mais le meurtrier court toujours.

Par ailleurs, cette fiction mettra en avant une figure féminine essentielle incarnée par la comédienne Victoria Radao. Ce n’est pas la première fois que le réalisateur traite les sujets de: “L’homme photographe” et de: “La preuve intangible de l’amour”.

En effet, il a déjà travaillé sur ces questions dans un précédent court métrage créé dans le cadre du Nikon Film Festival en 2015. Dans ce film intitulé "Je suis mille sourires" il semble toucher du doigt les prémisses de sa future réalisation: "Beauty". Le retour du public étant déjà extrêmement positif, toute l’équipe de production envisagerait d’adapter ce thriller de 11 minutes en un long métrage. De quoi encore vous couper le souffle et régaler les amateurs d’angoisse en noir et blanc.




28/04/2016










Retrouvez le Podcast Journal :