Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Jacques-Noël Bouttefeux-Leclercq

Le gouvernement macédonien et la liberté d'expression

Communication de notre partenaire


Les autorités macédoniennes doivent cesser d'essayer d'anéantir la liberté d'expression, a déclaré Amnesty International après que trois journaux nationaux eurent été forcés à suspendre leurs activités.


Le gouvernement macédonien doit arrêter de museler les médias qui le critiquent

Les publications Shpic, Vreme et Koha e re, qui appartiennent à Velija Ramkovski, magnat des médias, ont dû mettre la clé sous la porte au cours du weekend des 2 et 3 juillet ; la raison officielle de cette mesure est le non-paiement de taxes exigées par le gouvernement.

"Ces fermetures, les montants demandés et les conditions de paiement semblent motivés par des considérations politiques", a déclaré Nicola Duckworth, directrice du programme Europe et Asie centrale d'Amnesty International.

"Ceci n'est pas un cas isolé mais le dernier épisode en date d'un affrontement entre les autorités et les médias critiques à l'égard du gouvernement qui dure depuis plus d'un an. Ces fermetures ressemblent de plus en plus à une offensive totale contre la liberté d'expression". 

Velija Ramkovski a été emprisonné en décembre 2010 pour infractions fiscales et est connu pour être le propriétaire de médias critiques à l'égard du Premier ministre Nikola Gruevski, et en particulier d'A1, la chaîne télévisée la plus regardée du pays.

Le gouvernement a demandé aux médias de son groupe de payer 10 millions d'euros d'arriérés d'impôts, sans quoi ils s'exposaient à une fermeture ; il a par ailleurs rejeté leurs demandes visant à obtenir l'autorisation de payer en plusieurs versements. On craint qu'A1 soit le prochain média contraint par les autorités à suspendre ses activités.

Les menaces de fermeture planant sur les journaux de Velija Ramkovski plus tôt cette année ont conduit les députés de l'opposition à quitter le Parlement. Le gouvernement a convoqué une élection en juin, qu'il a remportée.

"Nous craignons que le gouvernement du Premier ministre Nikola Gruevski utilise son nouveau mandat pour poursuivre ses tentatives visant à isoler, marginaliser et contraindre au silence les médias le critiquant", a ajouté Nicola Duckworth.

Des journalistes macédoniens se plaignent régulièrement de l'ingérence du gouvernement dans leur travail, prenant la forme d'exclusions lors de conférences de presse, de procès en diffamation ou encore de menaces de mort.

La Macédoine souhaite devenir un membre de l'Union européenne à part entière.

"L'UE doit rappeler au gouvernement macédonien qu'il faut, pour devenir membre, respecter les droits humains fondamentaux tels que le droit à la liberté d'expression", a conclu Nicola Duckworth.

"La liberté des médias est au cœur du droit de tous à la liberté d'expression, qui recouvre la liberté de rechercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce".
macedoine.mp3 Macédoine.mp3  (332.37 Ko)


19/07/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :