Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Le soleil brille, gare aux mélanomes!


Les expositions prolongées aux rayons du soleil ne sont pas sans risques. Parmi eux, celui de voir se développer un cancer de la peau et sa forme la plus grave: le mélanome.


Illustration. Image du domaine public.
Illustration. Image du domaine public.
melanomes.mp3 Mélanomes.mp3  (1.03 Mo)

Attention aux coups de soleil et aux insolations! Si l’exposition au soleil comporte des risques immédiats, ceux à plus long terme prennent des formes plus sérieuses. Selon les derniers chiffres de l'Institut national du cancer, près de 80.000 nouveaux cas de cancer de la peau sont diagnostiqués chaque année en France.

Le mélanome est la forme la plus grave. Dans la majorité des cas, son apparition est la conséquence d'intenses expositions au soleil durant de courtes périodes de l'année. "En général, un mélanome se forme à partir d'un grain de beauté préexistant qui se transforme. Le mécanisme est souvent lié à des expositions répétées au soleil, notamment dans l’enfance", indique Nathalie Labarrière, directrice de recherche au Centre de recherche en cancérologie et immunologie (CRCINA) de Nantes. La chercheuse travaille sur la réponse immunitaire de l’organisme contre le mélanome et sur son traitement médical.

Nadine Gervois-Segain, professeure des universités en immunologie à Nantes précise: "Les mélanocytes sont les cellules responsables du pigment de la peau. Sous l’effet d’une exposition prolongée aux rayons du soleil, les mélanocytes d’un grain de beauté vont subir des mutations. Progressivement, ils vont se transformer en cellules cancéreuses". Il convient donc de ne pas exposer ses grains de beauté au soleil et de bien suivre leur évolution.

Des signes avant-coureurs d’un mélanome peuvent apparaître. "Quand un grain de beauté évolue, par exemple lorsqu’il change de forme ou de coloration, il vaut mieux consulter", souligne Nadine Gervois-Segain. La règle ABCDE permet d’identifier les irrégularités qui peuvent être un signe de transformation. Ces cinq lettres - ABCDE comme Asymétrie, Bords, Couleur, Diamètre, Évolution - servent de guide pour reconnaître les signes précoces du mélanome.

Une fois détecté, il est important de le traiter sans attendre. "Pris au premier stade, un mélanome se soigne très bien dans 90% des cas", conclut Nathalie Labarrière.



29/07/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

"Soleil bien aimé" - 05/05/2018

Une cure prétox - 26/12/2017

1 2 3 4 5 » ... 15







Retrouvez le Podcast Journal :